Le Shenzhen a écrit un poème pour accueillir son nouveau coach. (Capture d’écran Youtube)

Un club chinois souhaite la bienvenue à son nouvel entraîneur avec un poème

Un club chinois a décidé de ne pas faire comme les autres pour annoncer la nomination de son nouvel entraîneur. Finis les communiqués laconiques publiés sur le site du club, place désormais au poème de bienvenue pour l'équipe de Shenzhen, pensionnaire de deuxième division.

Le destinataire du poème et nouveau coach du club s'appelle Wang Baoshan, un ancien de la maison. Un détail loin d'être anodin puisque c'est tout le cœur de ce poème qui signe les retrouvailles entre les deux parties. Le Guardianqui a eu écho de cette forme d'annonce surprenante, a traduit les vers du chinois à l'anglais, et nous vous les proposons en français ci-dessous :

Il y a 11 ans, tu menais Shenzhen et jamais tu ne nous as abandonnés
Il y a 9 ans, tu prenais tes responsabilités et sauvais Shenzhen
Les souvenirs de nos combats ensemble ne se sont jamais envolés, et aujourd'hui nous rappelons la légende
Pour Shenzhen, nous sommes réunis et commençons un nouveau voyage ensemble
Coach Wang, bienvenue à la maison.

Publicité

Publicité

Il y avait un ancien entraîneur appelé Sven... Eriksson limogé en Chine par l’intermédiaire de poème

Mais tout ce lyrisme a fait une victime collatérale, le désormais ex-entraîneur de Shenzhen, Sven-Goran Erikson, dont l'annonce du départ n'était toujours pas officielle au moment de la publication de ces vers de bienvenue. Une triste nouvelle qui ferait à n'en pas douter un très beau poème.

Par Abdallah Soidri, publié le 15/06/2017

Copié

Pour vous :