Pour protester contre une décision, un club amateur se saborde et perd 33-0

La différence de buts c'est de l'eau

C'est une histoire d'auto-sabordage comme seul le football amateur peut nous offrir, et elle est racontée dans le Midi Libre. En Lozère, dans le championnat de départemental 3, le club du Massegros a encaissé 33 buts dans un match pour faire part de son mécontentement face à une décision de la commission des statuts et règlements.

Tout commence le 1er décembre, lorsque Le Massegros reçoit Marvejols. À la 88e minute de jeu, alors que le score est de 2-1 pour les locaux, l'arbitre arrête la rencontre "pour des raisons qui restent imprécises" peut-on lire dans le quotidien.

Publicité

Publicité

La commission décide de donner la victoire au Massegros, une décision qui pénalise d'un point leur adversaire. Ces derniers décident de faire appel et l'instance revient sur sa décision, en décidant de faire rejouer le match. Le Massegros estime ne pas avoir été prévenu à temps pour faire appel de son côté, et la rencontre est finalement rejouée le 24 février.

En guise de protestation face à une décision qu'ils estiment injuste, le club et les joueurs se sabordent lors de ce match. Dans le but d'"interpeller le monde du football lozérien sur la décision", le club encaisse 33 buts et les joueurs marquent contre leur camp. Si avec un tel score ils ne se font pas entendre...

Par Abdallah Soidri, publié le 01/03/2019

Copié

Pour vous :