Les 5 choses que l'on aimerait voir dans FIFA 18

Si PES a d'ores et déjà dévoilé son trailer et une date de sortie, EA Sports n'a pas encore communiqué d'informations concernant FIFA 18. L'occasion pour nous de fabuler sur les nouveautés que l'on aimerait voir dans ce prochain opus. 

L'an dernier, EA Sports a marqué un gros coup dans le monde du gaming avec l'arrivée de FIFA 17. Un nouveau moteur graphique et beaucoup de nouveautés, qui ont permis à la franchise de franchir un palier dans le monde de l'eSport. Un jeu très satisfaisant, qui pourrait néanmoins être amélioré l'an prochain grâce à nos brillantes idées. Voici 5 points que l'on aimerait voir (ou revoir) dans FIFA 18. 

Le retour du mode fiesta

Il y a quelques mois, une pétition était lancée par un Anglais afin de faire revivre le mode fiesta, disparu il y a 6 ans, dans FIFA 18. Pour les quelques ovnis qui ne connaissent pas ce magnifique mode de jeu, il permettait de s'affronter entre amis, et de commencer les matches avec des bonus... ou des malus (supprimer le hors-jeu, démarrer avec un ou plusieurs buts d'avance, jouer en supériorité/infériorité numérique, baisser la forme des adversaires, etc...)

Publicité

Publicité

"C'était le feu à l'époque. EA Sports, rendez-nous le mode fiesta de FIFA !!!"

Et forcément : on adorerait voir ce mode revenir sur FIFA 18. Beaucoup de fun, encore plus de piques à lancer à ses potes, et la possibilité de se mettre des challenges impossibles. On est totalement fans, et EA Sports nous ferait plaisir avec ce joli cadeau. 

Le retour du futsal 

Là, on est carrément dans l'imaginaire. Sur FIFA 98 (meilleur jeu de l'histoire des jeux vidéo), il était possible de jouer dans un mode foot en salle. Une vraie dinguerie. 

Publicité

Imaginez ce même mode, avec le moteur graphique Frostbite qu'utilise désormais EA Sports. On pourrait jouer dans un gymnase de quartier avec des CR7, Messi, Diabate ou encore Neymar, et enchaîner les skills et les humiliations. Dream. 

Un nouveau mode FUT Champions

L'an dernier, EA Sports a révolutionné FIFA en ajoutant le monde FUT Champions à FIFA Ultimate Team. Une véritable avancée pour les joueurs professionnels, qui a permis à la franchise de faire un grand pas en avant dans le monde de l'eSport, et à certains joueurs d'être révélés au grand public. 

Publicité

Néanmoins, FUT Champions est une véritable épreuve. 40 matches à faire en un week-end : le marathon est fatigant, et fait craquer plus d'un joueur chaque semaine. Du coup, on se dit qu'il serait sympathique qu'EA Sports raccourcisse le nombre de matches, et fasse deux modes : un identique pour les joueurs pros, et un plus court pour les amateurs (comme nous), qui n'ont pas le niveau ni la patience d'enchaîner autant de matches. 

Un mode histoire plus complet

C'était la grande nouveauté de FIFA 17 : l'aventure. Pour la première fois, EA Sports a incorporé un mode histoire, dans lequel les gamers incarnaient un certain Alex Hunter, jeune joueur anglais en devenir. Problème : cette aventure ne durait qu'une petite saison, ce qui a un peu déçu la communauté malgré la nouveauté. 

Pour l'an prochain, on espère que les scénarios seront plus nombreux, qu'il sera possible de créer son propre avatar, ou qu'Alex Hunter puisse jouer dans un autre championnat que la Premier League. En gros, on souhaite qu'EA Sport reproduise le mode histoire de NBA 2K. Tout simplement. 

Laurent Paganelli en bord terrain 

L'an dernier, EA Sports a changé sa composition au niveau des commentateurs, en remplaçant Franck Sauzée par Pierre Menés. Un nouveau duo avec Hervé Mathoux qui sera également sur FIFA 18, comme on a pu le voir sur le compte Twitter de l'animateur de Canal +. 

Et s'il y a bien un homme qu'on aimerait entendre dans le jeu (en dehors d'Omar Da Fonseca), c'est bien Laurent Paganelli. Histoire d'ajouter un peu d'humour, des traductions complètement hasardeuses, et des interviews lunaires. Si cela semble utopique, "on te le souhaite en tout cas" Paga. 

Par Julien Choquet, publié le 02/06/2017

Copié

Pour vous :