Bus, parades et football : les plus beaux fails

Pour fêter son titre de champion d'Angleterre, Chelsea a paradé dans Londres ce lundi. Une photo du bus de l'équipe a été reprise sur le web pour se moquer du club, à tort. L'occasion de nous souvenir des plus beaux ratés des bus des clubs de foot. 

Twitter va vite. Parfois trop vite. Ce lundi, une photo du bus de Chelsea a été reprise pour moquer l'affluence des supporters lors de cette parade. Sauf que ce cliché date de 2012. Certains ont également cru à une erreur du club à cause de l'inscription "Champions of Europe". Finalement logique, le club ayant remporté la Ligue des Champions en 2012.

Publicité

Un buzz qui a pris très vite et qui nous rappelle forcément le déplacement des Blues au Parc des Princes en février dernier. Sereinement, le chauffeur prend son virage pour rentrer dans le parking du stade. C'est un échec.

Publicité

Publicité

Un Barcelone peut en cacher un autre

En octobre dernier, l'Espanyol Barcelone affronte le FC Barcelone en Supercoupe de Catalogne. L'Espanyol a la bonne idée de mandater l'entreprise Autopullman Padros pour décorer son bus. Cette compagnie va leur donner un bus habituellement dévolu au Barca...en oubliant d'enlever les initiales sur le toit. Imaginez un bus de Saint-Etienne avec un bel "OL" dessus...

Capture d'écran Twitter

Capture d'écran Twitter

Le Stade Rennais, trop prévoyant

En 2013, Rennes affronte Saint-Étienne en finale de la Coupe de la Ligue. Pour l'occasion, le club breton prévoit un bus impérial pour parader dans la ville lorsque les joueurs rapporteront le trophée. Sauf que rien ne va se passer comme prévu. Défaite 1-0 et retour à la maison les mains vides. Du coup, au lieu de laisser le bus au garage, le Stade Rennais décide de le louer pour défiler lors de la Gay Pride à Paris. Les couleurs arc-en-ciel remplaçant le rouge et noir, bien entendu.

Publicité

Bonus : la passe décisive de Ramos au bus

Pour le coup, ni le chauffeur, ni le club, ni la compagnie louant le bus n'y sont pour quelque chose. Lors de la parade de 2011 célébrant la victoire du Real en Coupe du Roi, Sergio Ramos va faire tomber le trophée sous les roues du bus. Deux hypothèses : soit le trophée était très lourd, soit le défenseur madrilène avait déjà bien entamé sa soirée.

Bonus bis : ballon d'or du bus fail pour Ribéry

Janvier 2009, les joueurs du Bayern sont en stage à Dubaï. Francky prend la place du chauffeur du bus de l'équipe et tente une petite manoeuvre pour faire marrer ses potes. Bilan de la blague : deux panneaux de signalisation couchés et un plot en béton percuté.

Par Julien Choquet, publié le 25/05/2015

Copié

Pour vous :