DERBY, ENGLAND – JANUARY 24: The statue of Brian Clough and Peter Taylor prior to the FA Cup Fourth Round… Lire la suite

Bromances du football : Brian Clough et Peter Taylor

Premier d’une petite série d’articles sur les bromances dans le foot : Peter Taylor et Brian Clough, le duo qui a roulé sur l’Angleterre dans les années 1970.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Brian Clough est le plus grand entraîneur anglais de l’histoire. Rien que ça. Plusieurs titres de champion d’Angleterre avec des équipes flinguées ramenées de D2, un doublé en C1 avec Nottingham Forest, des punchlines à faire passer Mourinho pour un comique débutant du Jamel Comedy Club et aussi (et surtout) un fabuleux plantage à Leeds United qui a inspiré le meilleur livre (puis le meilleur film) sur le foot de tous les temps.

Derrière ce génie du coaching, derrière l’homme qui faisait s’enflammer tous les médias (jusqu’à faire péter une durite à Mohammed Ali lui-même), il y avait un pilier, un bras droit bien caché derrière la très grosse présence médiatique de Brian Clough : son adjoint Peter Taylor.

Publicité

Des débuts façon Football Manager

Publicité

Après avoir fait leurs classes ensemble à Hartlepools entre 65 et 67, les deux hommes rejoignent Derby County, une petite équipe du nord de l’Angleterre qui végète en deuxième division. Clough tient les médias et l’équipe, Taylor s’occupe du recrutement. Très ambitieux, les deux hommes mutiplient les arrivées, dont notamment celle de Dave Mackay, futur capitaine (et coach) de Derby. Le duo Clough-Taylor fonctionne parfaitement bien : en 1969, Derby est promu en 1ère division et en 1972, les Rams décrochent le premier titre de Champion d’Angleterre de leur histoire. Clough et Taylor sont sur le toit de l’Angleterre.

Brian Clough et Peter Taylor à la télé anglaise

Brian Clough et Peter Taylor à la télé anglaise

1974 : Clough et Taylor se séparent

En 1973, après un conflit avec Sam Longson, le président de Derby County, les deux hommes font une Marcelo Bielsa et s’en vont à Brighton, alors en 3e division, se dorer la pilule et se reposer. L’année qui suit, Clough décide de tout plaquer pour rejoindre Leeds United. Peter Taylor, bien installé à Brighton, refuse de le suivre et laisse son partenaire de toujours partir seul chez le champion en titre. Pendant que Peter Taylor coule des jours paisibles sur la côte, Clough vit un véritable enfer. Incapable de trouver un équilibre et orphelin du talent de recruteur de son acolyte Taylor, Brian Clough est licencié 44 jours après son arrivée, et sombre alors dans l’oubli pendant plusieurs années.

Publicité

Brian Clough et son équipe de Leeds en 1974

Brian Clough et son équipe de Leeds en 1974 à Wembley (Colorsport)

Renaissance à Nottingham

Deux ans plus tard, en 1976, Clough renaît, et prend les rênes de Nottingham Forest avec cette fois Peter Taylor de nouveau à ses côtés. Comme à Hartlepools, comme à Derby, les deux hommes arrivent à la tête d’une petite équipe de deuxième division où tout reste à construire. Tous les deux, ils réussissent à hisser Forest en première division puis à remporter le titre l’année suivante. Plus grand encore, Clough et Taylor font le doublé en Coupe d’Europe en 1979 et 1980, performance jamais égalée depuis.

Peter Taylor et Brian Clough, devant la finale de la coupe d'Europe  1979. Victoire de Nottinghma face à Malmö 1-0. (AllsportUK /Allsport)

Peter Taylor et Brian Clough, devant la finale de la coupe d'Europe 1979. Victoire de Nottingham face à Malmö 1-0. (AllsportUK /Allsport)

Publicité

Séparation en 1982 et déclin

En 1982, les deux hommes se disputent, et Taylor démissionne de son poste. L’ex-adjoint de Clough prend alors les rênes de… Derby County ! Seul, Clough ne retrouvera jamais les sommets de l’Europe ou même de l’Angleterre, ne se contentant que de glaner quelques League Cup. Durant toute la fin des années 80, Clough et Taylor se taclent régulièrement par médias interposés.

Peter Taylor décède sans prévenir en 1990. Brian Clough ne s’en remettra jamais vraiment et dédiera son autobiographie à son ancien adjoint avec la fameuse phrase :

Un jour tu m’as dit : "Le jour où tu auras ma peau, il n’y aura plus autant de rire dans ta vie". Tu avais raison.

La statue de Clough & Taylor devant le stade de Derby County (Photo by Laurence Griffiths/Getty Images)

La statue de Clough & Taylor devant le stade de Derby County (Laurence Griffiths/Getty Images)

Par Serious Charly, publié le 13/08/2015

Copié

Pour vous :