Bonne nouvelle : la Ligue 2 est de retour

Enfin ! At last ! Finalement ! La Ligue 2 fait son grand comeback ce soir, 20 heures sur BeinSport. Plus de 3 mois qu’elle se fait désirer telle la première baignade de l’été. Plus de 3 mois que chaque soir elle nous manque comme un épisode de Game of Thrones le lundi. Plus de 3 mois que chaque matin, je rêve d'écrire cet article... 

Certains diront "cet été on a eu l’Euro pour patienter." Blablabla…n’allez pas comparer un Italie Espagne (2-0) avec un Bourg-En-Bresse - Chamois Niortais (2-1). Deux buts au Stade de France, trois au Stade Marcel-Verchère, donc davantage de spectacle en Ligue 2 qu’à l’Euro. Logique implacable.

L’année dernière, la Ligue 2 c’est : 1370 cartons jaunes, 105 cartons rouges, environ 14 320 touches, 13 604 six mètres et 9 558 hors jeu (source : OptaFootballStories). C’est aussi un meilleur joueur, Famara Diédhiou, auteur de 21 buts, qui a tapé dans l’œil des plus grands recruteurs d’Europe et qui s’est officiellement engagé avec le SCO d’Angers pour la somme astronomique de 1,6 million d’euros. La Ligue 1 n'en sera que plus spectaculaire. En plus il est Sénégalais comme Modou Sougou. Souvenirs, souvenirs...

Publicité

De grands classiques en prévision

La Ligue 2 c’est aussi des classicos en veux-tu, en voila :

- le classico Nord - Sud : Red Star - Nîmes
- le classico Est - Ouest : Strasbourg - Niort
- le classico des ports de France : Le Havre - Brest
- le derby corse : Ajaccio - GFC Ajaccio
- le derby du nord : Valenciennes - Lens
- le derby du Centre-Val de Loire : Tours - Orléans
- le derby de la Bourgogne-Franche-Comté : Auxerre - Tours
- le derby d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine : Reims - Troyes
- le derby Auvergne-Rhône-Alpes : Clermont Ferrand - Bourg-En-Bresse

Publicité

J’ai plus d’idées pour Amiens - Niort débrouillez-vous.

De plus, cette année, c’est le grand retour des barrages. Assis-toi je t’explique : le 3ème de Ligue 2 ne sera plus automatiquement promu en Ligue 1. Lors d’une match aller-retour, il affrontera le 18ème de Ligue 1. Si le club de Ligue 1 l’emporte, rien ne bouge. Si le club de Ligue 2 l’emporte, il est promu et sa victime fait le chemin inverse. Un nouveau délire de Champions League.

Un nouveau nom pour une nouvelle ère

Au fait j’ai oublié un détail important : on ne dit plus Ligue 2 mais "Domino’s Ligue 2" Nouveau naming oblige, ils ont pompé l’idée aux Rosbifs et leur "Coca-Cola Championship."  Comme ça les vendredis tu pourras appeler tes potes et leur proposer une soirée Domino’s Ligue 2. Ça ne se refuse pas. À la mi-temps, tu lances un petit Orléans-Brest sur Fifa et t’es bien. En plus, si t’achètes une place pour un match t’auras même une reduc’ sur la pizza.

Publicité

Publicité

Range ton Pokémon Go, enlève ta chemise et enfile ton maillot de Lens ou du Havre. La soirée combo Pizza - Coca-Cola - Fifa - Ligue 2, c'est le must. Je vous mets au défi de trouver mieux.

Par contre, si t’es un vrai fan de la Ligue 2 et que tu veux voir tous les matches, faudra t’abonner à BeinSport et à Canal +. En gros payer 73 euros par mois, soit 876 euros l'année. Laisse tomber en fait. Pour ce prix là, pars au Portugal cet été. Profites-en pour te venger sur les locaux. Humilie-les au beach soccer. N'hésite pas à leur balancer du sable dessus quand tu secoues ta serviette. Pour la Ligue 2, tu regarderas le début du championnat sur un stream de ton ordi en train de siroter du jus de mangue, les pieds dans l’eau.

Par Arthur Lombard, publié le 29/07/2016

Copié

Pour vous :