En images : Blood in Blood out, le projet qui assemble des maillots pour créer des pièces historiques

Floor Wesseling crée des maillots vraiment pas comme les autres. En s'inspirant de l'histoire du foot ou des rivalités et amitiés entre régions, villes ou pays, il va imaginer des pièces uniques, faites de différentes tuniques.

On a décidé d'en savoir plus sur ce projet intrigant nommé Blood in Blood out, en interrogeant directement son fondateur, mordu d'histoire et de ballon rond. 

Football Stories⎟Peux-tu te présenter ? 

Publicité

Floor Wesseling⎟Je suis graphiste, basé à Amsterdam, et depuis 2004, je poursuis un projet nommé Blood in Blood out. À travers ce projet, j'essaye de mettre en lumière les relations entre les cultures, les nationalités, les héritages, en racontant simplement des histoires qui utilisent des maillots de foot comme langage visuel.

Madrid : Real x Atlético ©️ Blood in Blood out

Madrid : Real x Atlético ©️ Blood in Blood out

Comment es-tu devenu fan de foot ? 

Publicité

Je joue au foot depuis que j'ai 7 ans et je n'ai jamais arrêté. Je ne joue pas à un gros niveau mais j'aime vraiment le jeu, sous tous ses aspects. Comme joueur, j'ai toujours voulu progresser, toujours en cherchant le geste ultime. En tant que fan, je regarde les matches à la fois comme un joueur et comme un coach. J'adore la tactique et j'aime croire que je connais la tactique. J'aime l'esprit d'équipe, voir mes potes tous les samedis soirs, plusieurs années, et m'entraîner la semaine. Chacun a sa vie, chacun vient d'un milieu différent, mais ces samedis sont les nôtres.

Et plus que tout, j'aime les maillots de foot. Les drapeaux et les écussons. Montrer ses couleurs, peu importe où tu vas, que tu sois d'Amsterdam ou du nord de Londres. Des tenues qui montrent un gros attachement culturel. J'ai toujours collectionné les maillots de toutes les villes que j'ai visitées. Maintenant, je les ai presque tous découpés... 

Quelle est ton équipe favorite ? 

Publicité

L'Ajax Amsterdam. 

London : West Ham x Arsenal x Chelsea x Tottenham x Fulham ©️ Blood in Blood out

London : West Ham x Arsenal x Chelsea x Tottenham x Fulham ©️ Blood in Blood out

Pourquoi avoir créé Blood in blood out, et pourquoi avoir choisi ce nom ? 

Publicité

On adore les armoiries dans ma famille. Mon grand-père vendait des titres de noblesses aux aristocrates et mon père et mes oncles l'aidaient. J'ai reçu un livre qu'ils utilisaient comme manuel. En tant que designer, je me suis vraiment intéressé à ce très vieux langage visuel et j'ai commencé à l'utiliser dans mes travaux. 

Un jour, je regardais Pays-Bas - Allemagne, pendant l'Euro 2004 avec des amis. Pendant la mi-temps, l'un d'eux qu'on appellera B nous annonce qu'il allait déménager à Milan. On a discuté de quel maillot il devrait porter là-bas, quelle équipe supporter, quand j'ai réalisé que je pourrais coudre une tunique mêlant pour lui l'Inter et l'AC Milan. B n'était pas encore à Milan que le projet était né. Le lendemain, j'ai acheté des maillots pas trop chers et j'ai essayé de les coudre ensemble, comme Pays-Bas et Allemagne ou AC Milan et Inter. Le résultat n'était pas fameux mais ça ressemblait quand même à quelque chose d'assez cool ! Je savais que je devrais utiliser des vrais maillots pour cela. 

Le nom est tiré d'un film qu'on avait l'habitude de voir et revoir (Les Princes de la ville en français, ndlr). Un film sur des mecs à Los Angeles qui se battent dans leur milieu. Un film auquel on s'identifie avec mes amis et ça correspondait vraiment au projet.

Falklands : Angleterre x Argentine ©️ Blood in Blood out

Falklands : Angleterre x Argentine ©️ Blood in Blood out

Couds-tu toi-même les maillots ?

J'ai commencé à les faire moi-même mais j'ai vite réalisé que si je voulais des belles tenues et de meilleurs résultats, je devais faire appel à d'autres personnes pour les coudre. Cela m'aide à créer des pièces plus complexes. 

Quel est le premier maillot que tu as créé ? 

Le premier, c'était donc celui de Pays-Bas - Allemagne, une version un peu low cost, mais le vrai premier maillot du projet c'était un Irlande (domicile) - Angleterre (extérieur), que j'ai fait à Cork, en Irlande, pour ma première exposition dans cette ville.

Vive la France : Arsenal home x Arsenal away x PSG ©️ Blood in Blood out

Vive la France : Arsenal home x Arsenal away x PSG ©️ Blood in Blood out

Lesquels comptes-tu créer à l'avenir ? 

Je travaille actuellement sur une collection sur Guillaume Ie d'Orange-Nassau, qu'on shootera en octobre, et on fait aussi des maillots uniques pour quelques footballeurs. À côté de ça, on a refait notre site, et on mettra plus en avant le passé, le présent et l'avenir du projet. 

Vends-tu tes créations ? 

On en vend quelques unes, la plupart du temps pour des demandes spéciales. D'autres à des musées mais on prévoit aussi d'en vendre à partir des collections en ligne. Le nouveau site aura une page dédiée à la vente. 

T'inspires-tu d'autres créations, d'autres designers ? 

J'adore vraiment des artistes de la vieille scène graffiti des Pays-Bas, comme Delta, Shoe, Zeds, Juice, ou des artistes plus anciens comme Xavier Mellery, Theo van Doesburg, Warhol, Ap Sok, Wim Crouwel, Wes Anderson, etc. et j'adore voir ce que réalise mon ami Michiel Schuurman.

Deutschland : Allemagne home et away ©️ Blood in Blood out

Deutschland : Allemagne home et away ©️ Blood in Blood out

Cosa Nostra : Palerme x AC Milan ©️ Blood in Blood out

Cosa Nostra : Palerme x AC Milan 

Par Lucie Bacon, publié le 19/07/2017

Copié

Pour vous :