Soccer coach Marcelo Bielsa is seen at a press conference in Buenos Aires, Argentina 29 August 2002.
El entrenador de la selecciÛn argentina de f˙tbol, Marcelo Bielsa, sonrie durante una conferencia de prensa en la cual explica sobre una nueva etapa frente al seleccionado nacional, en Buenos Aires el 29 de agosto de 2002. Bielsa, que la semana pasada renovÛ su contrato tras al fracaso de Argentina en el Mundial de Corea del Sur y JapÛn del 2002, rompiÛ el silencio y esbozÛ su plan de trabajo en busca de revancha. »SÌ, me sorprendiÛ » esta nueva convocatoria, admitiÛ Bielsa (47 aÒos), quien no obstante justificÛ su aceptaciÛn al cargo al sostener que « m·s all· del fracaso deportivo del Mundial, creo que tiene valor lo hecho anteriormente, aunque no haya cristalizado luego del modo que esper·bamos ». AFP PHOTO/MARTIN ZABALA -DYN ARGENTINA OUT / AFP PHOTO / DYN / MARTIN ZABALA

Marcelo Bielsa a été chroniqueur durant le mondial 1998, et un twitto a compilé toutes les analyses qu'il a rédigées

Vous ne le saviez peut-être pas, mais Marcelo Bielsa a eu une brève carrière de chroniqueur. 

Avant de devenir sélectionneur de l'Argentine, et après son succès avec le club de Vélez Sarsfield, l'entraîneur argentin a passé son été 1998 à écrire des chroniques sportives pour le journal espagnol El País. Au total, 22 articles écrits suite à des matches de poule, d'élimination directe et de phase finale.

Et un utilisateur sur Twitter a tout rassemblé en un seul document PDF

Publicité

Publicité

Pendant la coupe du Monde 1998 en France, Marcelo Bielsa a couvert l'ensemble du tournoi avec des chroniques pour El Pais. Ces brefs écrits offrent un regard unique sur le point de vue de l'Argentin. Je les ai tous rassemblés en un seul document si ça intéresse quelqu'un

Disponibles en anglais, en français et évidemment en espagnol, ces articles nous permettent de découvrir ou revivre les enjeux et les qualités des matches de l'époque. Par exemple, pour la finale de la Coupe du monde, remportée par la France face au Brésil, Bielsa explique que "la finale a été décidée par deux pièces : la vertu française, l'évasion brésilienne." 

En gros, les Brésiliens ont été mauvais dans leurs mouvements et positionnements, et les Français ont su en profiter. Des vidéos viennent illustrer ces propos, car chaque article est accompagné d'un lien vers un clip pour revivre les temps forts des matches, et mieux comprendre les observations proposées par l'Argentin.

Publicité

Par exemple, le technicien explique que sur le premier but de la France contre le Brésil, c'est Roberto Carlos qui est responsable car il reste dans sa zone et laisse filer Zidane qui se retrouve seul pour mettre la tête. 

Les amoureux du foot auront donc tout intérêt à précieusement conserver ce document, pour mieux comprendre la vision de Bielsa. 22 pages d'analyses sur le foot en 1998, c'est parfait comme lecture le soir avant d'aller au lit... Non ? 

Publicité

Relire -> Comment des entraîneurs révolutionnaires ont transformé le football : un nouveau livre vous explique tout 

Par Enzo Leclercq, publié le 07/11/2017

Copié

Pour vous :