"Quand je regarde Man City, je me sens ignorant" : le bel hommage de Bielsa à Guardiola

Magnifique.

Ce week-end, Pep Guardiola est un peu plus rentré dans l'histoire du football. En remportant son deuxième titre consécutif avec Manchester City, l'entraîneur catalan est devenu le deuxième coach à réussir le back-to-back dans trois championnats différents, après José Mourinho.

Une performance historique reconnue par tous, notamment par Marcelo Bielsa. En conférence de presse, et comme le rapporte Goal, l'entraîneur de Leeds a tenu à rendre un long hommage à Pep Guardiola, soulignant notamment sa philosophie qui dépasse largement le cadre du résultat brut : 

Publicité

"Le principal compliment que je pourrais faire pour montrer mon respect et mon admiration à Guardiola est qu'il est impossible de copier son style de jeu, cette beauté qu'il donne à chaque équipe qu'il entraîne. Beaucoup de gens disent 'qu'est ce que Guardiola aurait fait au Barça s'il n'avait pas eu tous ces grands joueurs ?' C'est vrai qu'il avait des joueurs d'exceptions, comme au Bayern et à Manchester City. Mais sa capacité à créer un style unique est plus importante que les joueurs qu'on lui donne. Je ne dis pas que ce n'est pas un facteur important, mais je préfère souligner sa créativité. Il y a plein de choses qui sont impossibles à analyser dans son jeu, et qui restent un mystère pour moi. Quand je regarde un match de Manchester City, je me sens ignorant. Vous avez directement l'image de ces 10 joueurs placés devant leur surface face à une équipe de City qui fait tourner le ballon, en essayant de trouver un espace où donner le ballon. Je vois les choses positifs de ce système, et j'essaye de le copier et de le comprendre, mais il est impossible de copier l'équipe de Guardiola. Je me demande 'quelle est sa méthode ? Qu'est ce qu'on doit répéter à l'entraînement pour réussir ça en match ? Quels sont les systèmes pré-établis pour affronter ces blocs compacts ?' Mais vous n'avez jamais toutes les réponses, alors qu'eux trouvent toujours les solutions." 

Bravo monsieur Bielsa. 

Par Julien Choquet, publié le 14/05/2019

Copié

Pour vous :