Les plus beaux baisers de l'histoire du foot

Le foot, c'est avant tout des histoires d'amour. Entre les supporters et leur équipe, entre le pied gauche de Messi et le ballon, mais aussi entre les joueurs. En cette journée internationale du baiser, retour sur les cinq plus beaux french kiss du football.

Olivier Giroud et Mathieu Debuchy

En février 2012, les Bleus affrontent l'Allemagne. De la tête, Olivier Giroud ouvre le score sur une passe décisive de Mathieu Debuchy et marque son premier but en Équipe de France. En coéquipier modèle, il va remercier son passeur en lui offrant un beau baiser. Si Giroud assure après le match l'avoir embrassé "mais pas sur la bouche", ce geste a clairement sa place dans notre top 5 tant il respire l'amour.

Publicité

Iker Casillas et Sara Carbonero

Publicité

Depuis 2010, Iker Casillas vit une belle histoire d'amour avec la journaliste Sara Carbonero. Tout juste auréolé du titre de champion du monde, le gardien espagnol (également élu homme du match) ne va pas résister à embrasser sa chérie devant des millions de téléspectateurs. Mignon.

André-Pierre Gignac et Edinson Cavani

En novembre dernier, le PSG et l'OM s'affrontent au Parc des Princes. Un match bouillant comme chaque "clasico" qui s'avère également chaud sur la pelouse. Dans un duel, Cavani et Gignac s'effondrent et échangent un baiser involontaire en se relevant. Une image qui va faire le tour du web. Comme quoi, il n'y a pas que de la haine entre Marseillais et Parisiens.

Publicité

Publicité

Ivan Rakitic et Daniel Carrico

Sûrement le plus beau bisou de l'histoire de ce sport. En mai 2014, le FC Séville remporte la Ligue Europa face au Benfica Lisbonne. Sur l'estrade, au moment de récupérer le trophée, le milieu sévillan Ivan Rakitic échange un tendre baiser avec le défenseur Daniel Carrico. Coeur sur eux.

Gary Neville et Paul Scholes

Comment remercier un coéquipier après un but décisif en fin de match ? Demandez à Gary Neville. En avril 2010, Manchester United affronte son voisin Manchester City. À la 93ème minute, les deux équipes sont encore à égalité avant que Paul Scholes ne donne la victoire à Man United. Une délivrance pour Gary Neville qui va embrasser Paul Scholes sur la bouche sans la moindre hésitation. Comme disent les Anglais : Get a room !

Par Julien Choquet, publié le 06/07/2015

Copié

Pour vous :