À la découverte de Banquette, le nouveau podcast qui parle de foot à tout le monde

La famille des podcasts sur internet s'agrandit. Avec Nouvelles Écoutes, ce sont deux nouvelles émissions qui apparaissent toutes les deux semaines : La Poudre, animée par Lauren Bastidequi reçoit chaque semaine une femme, intellectuelle ou politique, pour parler de "son parcours, sa carrière et son rapport à la féminité", et Banquette, sur le football.

Animé par Selim Allal, ancien chroniqueur de l'Équipe 21, ce podcast est une discussion de presque une heure avec un personnage du monde du football. Comme l'indique le site, "l'ambition de Banquette, peut-être utopiste, est d'humaniser ce sport parfois incompris et mal-interprété". Les explications de Selim Allal :

"On voulait absolument sortir du carcan guindé des interviews habituelles. L'idée c'est, autant que faire se peut, se rapprocher le plus possible d'une conversation entre potes. J'insiste d'ailleurs sur le mot 'conversation', puisque je tente toujours de mettre les invités le plus à l'aise possible, qu'ils échangent avec moi quand ils le souhaitent, me taclent, me reprennent, etc. Je veux qu'ils puissent oublier le micro et discuter de souvenirs, d'émotions, d'instants de jeu, bref de tout ce qui fait le football, en ouvrant leurs cœurs plutôt qu'en réfléchissant à leurs phrases suivantes."

Publicité

Vincent Duluc, plume légendaire de L'Équipe était le premier invité. Après avoir corrigé Selim Allal sur sa prononciation de Bourg-en-Bresse, le journaliste explique son amour du football, ses débuts à Lyon à la formidable académie du Progrès, ou encore le rapport à l'écriture et au jeu et raconte, entre autres, un Arsenal-Wolverhampton qu'il est allé voir à 9 ans et des franches discussions avec Didier Deschamps.

Pour le deuxième épisode, Selim Allal recevait Patrice Haddad, propriétaire du Red Star, club mythique du 93. Au programme : les risques de diriger un club de foot, la passion et la patience qu'il faut également, la rencontre avec Pauline Gamerre, première femme à être directrice générale d'un club pro, les anecdotes de mercato ou l'organisation d'un autre club parisien, dans l'ombre du PSG.

Publicité

Ces longues discussions, passionnées, sont les bienvenues pour parler du football autrement, en prenant du temps pour apprendre à connaître les acteurs et comprendre ce monde si à part. Mais ce n'est pas pour autant que Banquette ne veut parler qu'aux amateurs de ballon rond. D'ailleurs Selim Allal explique que son émission doit parler à tous :

"J'estime que Banquette, bien qu'orienté 100% foot, peut plaire à des gens qui ne sont pas forcément fans absolus de ballon rond, puisqu'on laisse une grande part à l'humain plutôt qu'à la tactique. C'est aussi pour ça que je pose des questions volontairement oubliées dans les médias traditionnels.

Très honnêtement, hormis si on travaille dans ce milieu, quel fan sait exactement comment se passe un transfert ? C'est pour ça que je n'hésite pas à poser les 'questions connes' que tout le monde se pose mais dont personne n'a la réponse. Et si le fan connaît la réponse, l'amateur peut-être pas. Si je réussis à apprendre quelque chose avec une question, une réponse, une anecdote à l'auditeur, qu'il soit un fan hardcore ou un amateur du dimanche, qu'il puisse briller à la machine à café le lendemain, alors j'ai rempli ma mission."

Publicité

Sur l'heure que dure une émission, pas de doute : des choses, vous en apprendrez, que vous soyez fans de foot ou non. Alors on ne souhaite qu'une chose : bonne continuation à Banquette !

Par Lucie Bacon, publié le 12/12/2016

Copié

Pour vous :