Real Madrid and Portugal forward Cristiano Ronaldo (R) reacts, next to French former star player Thierry Henry (C) and Amaury… Lire la suite

Les Ballons d'Or des réseaux sociaux

Si certains joueurs vivent encore au temps de la préhistoire, d'autres sont de véritables experts des réseaux sociaux. Zoom sur ces geeks qui maîtrisent mieux un clavier que leur pied gauche. 

Qui se souvient de l'époque où un footballeur communiquait sur son site officiel ? Le futur, c'est désormais Twitter. Tous s'y sont mis, avec plus ou moins de succès. Si certains utilisent leur compte pour de faire de la pub pour leurs sponsors, d'autres sont beaucoup plus authentiques. Exemple le plus marquant : Joey Barton. Bourrin sur le terrain, Barton l'est aussi sur le réseau. Tout le monde se souvient de sa prise de bec avec Pierre Menes, lorsque ce dernier l'avait décrit comme "transparent sur le terrain". Mais Barton sait aussi faire marrer ses 3 millions de followers, avec beaucoup d'autodérision.

Publicité

" Il ne joue pas dans ma catégorie mais ça reste un bon joueur...#messi " 

Publicité

Autre joueur anglais très actif : Rio Ferdinand. Le défenseur emblématique de Manchester United compte plus de 6 millions d'abonnés et près de 15 000 tweets. Moins actif que le défenseur anglais, Mario Balotelli est lui aussi un Twittos qui fait parler. Sa qualité première ? Le troll. Exemple avec ce tweet en septembre dernier, pendant un match où Manchester United prenait le bouillon contre Leicester. 

 

Rendons également hommage aux Français. Les deux têtes d'affiches : Pierre Bouby et Manu Imourou. Vous ne les connaissez pas ? Ne vous étonnez pas. L'Auxerrois et le Caennais ne sont pas les joueurs les plus glamour sur un terrain mais jouent la Ligue des Champions sur Twitter.

Publicité

Publicité

Tu veux ma photo ?

Si certains sont des Victor Hugo de Twitter, d'autres se rapprochent plus de Yann Arthus-Bertrand. Grâce à l'application Instragram, les footballeurs partagent en photos leur quotidien. Le titre de footballeur le plus populaire sur Instagram revient sans contestation à Yohan Mollo. Pas pour le nombre d'abonnés (19 000), mais par sa manière d'utiliser l'application. Duck face, séances de muscu, vidéos en mode lover : Yohan Mollo s'aime beaucoup. Et l'assume.

Une photo publiée par @mollooffficial le

Capitaine du Paris Saint Germain, Thiago Silva est aussi la tête d'affiche du club parisien sur Twitter. Avec près de 6 millions d'abonnés, le Brésilien utilise principalement Insta pour faire partager sa vie de famille à ses fans. Surnommé "O Monstro" sur le terrain, Thiago Silva se transforme tout d'un coup en clown sur internet.

Mais le défenseur parisien est encore loin d'atteindre le niveau de son compatriote en sélection : Neymar. Du haut de ses 20 millions de followers, le Barcelonais fait craquer son public féminin avec ses photos tout en sourire et sa bonne humeur. Peu de photos pour son sponsor, fait rarissime pour une superstar du foot (coucou Cristiano). Seul défaut : sa manie de pousser la chansonnette un peu trop souvent. Et ça pique les tympans.

Une vidéo publiée par Nj (@neymarjr) le

Bonus :

Il n'est pas joueur de foot, mais impossible de passer à côté de Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais est devenu le boss du game sur Twitter depuis la création de son compte. Il est le sérial-tacleur du réseau et n'épargne personne, surtout pas les Stéphanois. Ces piques à répétitions lui ont même coûté deux matches de suspension par le Conseil national de l'éthique. Un carton rouge qui n'empêche pas Aulas de continuer en roue libre. Florilège de ses plus beaux trolls.

Prends ça Vincent Labrune 

C'est limite mais l'arbitre laisse jouer 

Jeu, set et match. On remballe 

Par Julien Choquet, publié le 11/05/2015

Copié

Pour vous :