Au fait, que signifient les vraies paroles de l’hymne de la C1 ?

Avec le retour de la plus belle des compétitions ce mardi soir, on s'est dit qu'il était grand temps de lever le voile sur l'un des plus gros mystères du monde du ballon rond : les véritables paroles de l'hymne de C1. 

On a tous vécu au moins une fois ce moment un peu gênant où l'on se retrouve à vibrer sur l'hymne de la C1, tout en le chantant sans connaître un seul mot des paroles (le "the Champions" à la fin ne compte pas). Désormais, terminées les hésitations et les erreurs.

À quelques heures d'entendre à nouveau la sainte mélodie, on a jugé nécessaire de faire une grande mise au point en vous donnant la signification des paroles officielles écrites par le compositeur anglais Tony Britten en 1992.

Publicité

Celles-ci sont divisées en trois langues distinctes, qui sont par ailleurs les langues officielles de l'UEFA : l'allemand, l'anglais et le français. Normal qu'il soit donc quasiment impossible de comprendre quoi que ce soit, à moins d'être germanophile (même le français est presque incompréhensible à cause de l'accent britannique des interprètes).

Voici l'ensemble des paroles avec les traductions, afin que tout soit bien clair dans vos esprits :

Publicité

"Ce sont les meilleures équipes,
Es sind die allerbesten Mannschaften (Ce sont toutes les meilleures équipes),
The main event (L'événement principal),

Die Meister (Les Maîtres),
Die Besten (Les Meilleurs),
Les grandes équipes,
The champions (Les Champions),

Une grande réunion,
Eine grosse sportliche Veranstaltung (Un grand événement sportif),
The main event (L'événement principal),

Die Meister (Les Maîtres),
Die Besten (Les Meilleurs),
Les grandes équipes,
The champions (Les Champions),

Ils sont les meilleurs,
Sie sind die Besten (Ils sont les meilleurs),
These are the champions (Ce sont les Champions),

Die Meister (Les Maîtres),
Die Besten (Les Meilleurs),
Les grandes équipes,
The champions (Les Champions)"

On pourra quand même noter l'originalité des paroles qui, en plus d'être répétées, sont identiques, que ce soit en allemand ou en français. Mais qu'importe, cette même musique continuera de faire vibrer nos cœurs à chaque rencontre européenne. Alors autant savoir la chanter correctement la prochaine fois... ou alors faites comme nous. Privilégiez la flûte : pas besoin de paroles.

Publicité

Par Mathis Pivette, publié le 11/04/2017

Copié

Pour vous :