Inter Milan’s Marco Materazzi (L) and AC Milan’s Manuel Rui Costa waits on the pitch as supporters throw flares onto the pitch during their Champions League quarter-final second leg soccer match at the San Siro Stadium in Milan April 12, 2005. REUTERS/Stefano Rellandini

Au fait, on regarde quoi comme matches ce week-end à la TV ?

S'il y a un week-end dans l'année où il est nécessaire de rester chez soi pour apprécier le football européen, c'est bien celui-ci. Au programme, une pluie de rencontres toutes plus exceptionnelles les unes que les autres.

Des rivalités et des derbies qui risquent de transporter chaque passionné du football au septième ciel. Au programme : les derbies madrilène, milanais et stambouliote, un des duels les plus prestigieux d'Angleterre, et une confrontation désormais incontournable entre les deux géants du football allemand. Si seulement chaque fin de semaine pouvait ressembler à celle-ci...

Publicité

Manchester United - Arsenal : samedi 13h30, SFR Sport 1

Publicité

C'est LE choc du week-end en Premier League. Une rivalité à tous points de vue. Une opposition de prestige qui, généralement, abouti sur un score prolifique. Un rendez-vous haletant qu'il ne faudrait manquer sous aucun prétexte. Si l'ambiance est généralement électrique sur le terrain entre les joueurs des deux formations, elle l'est tout autant dans les zones techniques réservées aux entraîneurs. Car ce n'est plus un secret pour personne : José Mourinho et Arsène Wenger, respectivement coach des Red Devils et des Gunners, ne s'apprécient guère. Constamment en train de se critiquer par médias interposés, les deux techniciens s'étaient même physiquement bousculés au cours d'un match de championnat alors que Mourinho était à la tête de Chelsea.

Si le club londonien est bien plus performant que son rival mancunien depuis le début de saison, force est de constater qu'il faudra s'attendre à une rencontre bien plus équilibrée qu'on ne le croit. Une statistique qui devrait d'ailleurs rassurer les pensionnaires d'Old Trafford : Arsenal ne s'est imposé qu'une seule fois en quinze confrontations face à une équipe dirigée par José Mourinho, c'était en août 2015 en finale du Community Shield.

Publicité

Borussia Dortmund - Bayern Munich : samedi 18h30, beIN Sports 1

Si le Bayern Munich domine outrageusement le football allemand depuis maintenant de nombreuses années, une formation peut toutefois se targuer de susciter une profonde méfiance du géant bavarois à son égard. Le Borussia Dortmund est en effet l'une des rares équipes de Bundesliga capables de se hisser ponctuellement au niveau du Bayern Munich. Au point que leur confrontation est progressivement devenue une sorte de "Clásico" allemand, le Der Klassiker.

Co-leader du championnat avec le RB Leipzig, le Bayern Munich de Carlo Ancelotti compte actuellement six points d'avance sur son rival. Les ultimes rencontres entre les deux clubs sont également favorables aux Bavarois, vainqueurs face au Borussia en finale de Coupe d'Allemagne puis de Supercoupe d'Allemagne.

Publicité

Atlético de Madrid - Real Madrid : samedi 20h45, beIN Sports 1

Voila une affiche qu'on a désormais l'habitude de voir. Adversaires en finale à deux reprises lors des trois dernières éditions de la C1, le Real Madrid et l'Atlético de Madrid s'affrontent cette fois-ci dans le cadre de la 12e journée du championnat espagnol. Leaders avec notamment deux points d'avance sur le FC Barcelone, les Merengue se préparent pourtant à un déplacement plus que périlleux au stade Vicente Calderón. La raison ? Les Madrilènes ne se sont plus imposés face au voisin Colchonero en Liga depuis le 27 avril 2013... Quatre défaites et deux matches nuls plus tard, les hommes de Zinédine Zidane devront se transcender s'ils souhaitent renverser la tendance.

Autre élément qui pourrait avoir son importance, l'absence préjudiciable de nombreux joueurs cadres côté merengue. Si le capitaine Sergio Ramos devrait pouvoir tenir son rang, Toni Kroos et Alvaro Morata sont d'ores et déjà forfaits sur blessure. Les supporters espèrent également les retours tant attendus de Luka Modric et Casemiro, toujours incertains.

Fenerbahçe - Galatasaray : dimanche 18h00

Un derby a généralement pour incidence de diviser en deux camps distincts les habitants d'une même ville. C'est d'autant plus vrai lorsqu'on parle du derby "intercontinental" entre les deux plus grands clubs d'Istanbul. Séparés par le détroit du Bosphore, Fenerbahçe et Galatasaray entretiennent une rivalité viscérale depuis leurs premières années d'existence. Une rivalité qui, après s'être répercutée sur leurs supporters respectifs, s'est décuplée au fil des décennies. Au point de faire du derby d'Istanbul l'un des affrontements les plus virulents du football.

Respectivement 3e et 5e du championnat turc, Galatasaray et Fenerbahçe n'ont jamais réussi à se départager lors des deux derniers matches. Un statu quo qui est loin de rassasier l'appétit des supporters stambouliotes.

AC Milan - Inter Milan : dimanche 20h45, beIN Sports 2

Le derby della Madonnina est assurément l'une des confrontations les plus emblématiques de l'Histoire du ballon rond. Un duel fratricide entre deux mastodontes du football italien et européen qui a offert, au fil des années, d'innombrables matches de légende.

Mais malheureusement, celui-ci a perdu de sa saveur exquise depuis maintenant quelques années. Car si leur prestige n'a jamais cessé de rayonner, les clubs milanais traversent tous deux une longue période d'instabilité et de doutes. Résultats sportifs catastrophiques, tensions avec les tifosi, changements incessants d'entraîneurs, arrivée de nouveaux investisseurs qui peinent à mettre en place un projet global cohérent... Une situation disparate qui a inéluctablement propulsé Rossoneri et Nerazzurri au second plan. Quoi qu'il en soit, leur rencontre au sein du mythique stade San Siro reste un événement spécial. Actuel 9e de Série A, l'Inter Milan tentera de freiner son illustre voisin Rossoneri qui, à la surprise de tous, réalise un bon début de saison.

Par Mathis Pivette, publié le 18/11/2016

Copié

Pour vous :