Real Madrid’s Portuguese forward Cristiano Ronaldo (C) overhead kicks and scores during the UEFA Champions League quarter-final first leg football match between Juventus and Real Madrid at the Allianz Stadium in Turin on April 3, 2018. / AFP PHOTO / Alberto PIZZOLI

Qu'attendre réellement de ces quarts de finale retour de C1 ?

THE CHAMPIOOOOOOONS !

Ce mardi, place aux quarts de finale retour de C1. Et si on s'est régalés lors des matches aller, une question se pose désormais : comment va-t-on vibrer sur les rencontres de la semaine, alors que le suspense semble avoir disparu sur tous les terrains ? Ne vous inquiétez pas, on a bossé pour vous et on vous a relevé les points clés de chaque match. 

AS Roma - FC Barcelone : la confirmation du CSC FC 

Victorieux 4-1 au match aller, les Blaugranas sont dans un fauteuil avant ce match retour. Avec cet avantage, les coéquipiers de Lionel Messi peuvent être sereins avant le retour au Stadio Olimpico, même si on se doute bien que la Roma ne sera pas là pour faire de la figuration. 

Publicité

Néanmoins, les quatre buts encaissés à l'aller semble peser trop lourd pour que les Romains réalisent l'exploit ce mardi. Ironie du sort : deux de ses quatre buts ont été marqués... par des joueurs de la Roma, dans leurs propres filets. Une habitude pour le Barça cette année, qui réussit l'exploit de placer le fameux "CSC" comme deuxième meilleur buteur du club cette saison en C1 (5 buts, contre 6 pour Lionel Messi). 

Publicité

"Les meilleurs buteurs du Barça en C1 cette saison : Lionel Messi 6 buts, CSC 5 buts)"

On se dit donc que ce soir, CSC pourrait rattraper Messi en tête de ce classement. On compte sur les Barcelonais pour multiplier les centres devant la cage, et pousser au maximum les défenseurs romains à l'erreur. 

Publicité

Liverpool - Manchester City : les Citizens vers l'exploit ?

Après la démonstration du match aller, Liverpool se déplace à l'Etihad Stadium avec un solide avantage (3-0). À Anfield, une démonstration collective en première période a permis aux Reds de plier le match, et on peine à imaginer les hommes de Jürgen Klopp s'écrouler ce mardi.

Et pourtant, plusieurs éléments nous indiquent qu'une remontada est possible. Premièrement : le syndrome PSG. Et oui, on peut avoir jusqu'à quatre buts d'avance et ne pas se qualifier au retour. Deuxièmement : Liverpool est une équipe "habituée" des come-back cauchemardesques. Rappelez-vous en 2014, lorsque les Reds mènent 3-0 sur la pelouse de Crystal Palace et se rapprochent d'un titre de champion... avant de s'écrouler et de concéder le match nul (3-3). 

Publicité

Cette saison encore, Liverpool a laissé passer un avantage de trois buts en Ligue des Champions. C'était sur la pelouse de Séville, lorsque les Reds ont vu Wissam Ben Yedder et ses coéquipiers revenir à 3-3 après avoir été menés 3-0. Dernier point : Mohamed Salah devrait être titulaire mais revient de blessure, et Jordan Henderson est suspendu. Alors oui, cet argumentaire n'est basé sur rien de concret, mais s'il y a bien un match sur lequel on peut espérer voir un retournement de situation, c'est bien celui-là. 

Real Madrid - Juventus Turin : CR7, des mèches et une série à poursuivre 

L'homme de cette Ligue des Champions. Auteur de 14 buts cette saison, Cristiano Ronaldo affole les compteurs et ne laisse aucune place à la concurrence. Au match aller à Turin, CR7 a planté un nouveau doublé, dont un sublime retourné qui est entré dans l'histoire. Une performance qui lui a permis de continuer sur sa magnifique série : le Portugais a marqué au moins un but lors de ses dix derniers matches de C1. Un record historique, tout simplement. 

Calculez bien : Cristiano Ronaldo n'a plus passé un match de LDC sans marquer depuis la demi-finale retour de C1 de l'an dernier face à l'Atlético de Madrid. Et pour savoir si CR7 marquera à nouveau mercredi, vous n'avez qu'à allumer votre téléviseur pendant l'échauffement et regarder attentivement sa coupe de cheveux. S'il porte ses mèches blondes, vous pouvez miser votre PEL sur un but. 100% garanti, faites-nous confiance. 

Bayern Munich - FC Séville : le match que Didier Deschamps ne doit pas louper 

Si le FC Séville a réussi une performance plus qu'honorable à l'aller (défaite 2-1 après avoir mené 1-0), on a beaucoup de mal à croire à une victoire des Sévillans dans l'antre de Munich, là ou le Bayern n'a plus perdu depuis le 26 avril 2017. Mais ce match reste plus qu'intéressant pour y observer deux Français : Franck Ribéry d'un côté, et Wissam Ben Yedder de l'autre. 

À 35 ans, Franck Ribéry réalise une année 2018 de haut niveau du côté de l'Allemagne, là où il a remporté son 8e titre de champion ce week-end, égalant ainsi le record pour un joueur. Si certains militent pour son retour en Bleus, l'ailier Bavarois continue de s'éclater du côté de la Bavière, tout comme Wissam Ben Yedder à Séville. L'attaquant français, bourreau de Manchester United au tour précédent, est tout simplement le deuxième meilleur buteur de C1 cette saison (8 buts) derrière l'intouchable Cristiano Ronaldo. Après son doublé à Old Trafford, on imagine que l'ancien Toulousain ne serait pas contre un nouveau but dans un stade mythique, du côté de l'Allianz Arena. 

Par Julien Choquet, publié le 10/04/2018

Copié

Pour vous :