Twitter

Un arbitre mexicain commence une grève de la faim après avoir subi des insultes racistes

Non au racisme.

Le racisme dans le football ne touche pas que les joueurs ou les supporters, les arbitres aussi sont concernés. Adalid Maganda officie au Mexique, et ce mardi il a pris la décision d'entamer une grève de la faim pour protester contre le racisme dont il estime avoir été victime, nous apprend l'AFP relayé par L’Équipe. "Je ne veux pas d'argent, je veux la justice et qu'on me rende ce qu'on m'a pris", clame-t-il à la presse.

Publicité

"L'arbitre Adalid Maganda commence une grève de la faim aux abords de la Fédération mexicaine de football"

Publicité

L'arbitre afro-mexicain affirme que le directeur de la commission des arbitres de la Fédération, Arturo Bizio, lui aurait proféré des insultes racistes quand il lui a demandé pourquoi il n'officiait plus en première division. Après plusieurs audiences entre les parties, la Fédération a décidé de le réintégrer, mais en deuxième division. Une décision qui ne passe pas.

C'est pourquoi Adalid Maganda prévoit de continuer sa grève de la faim "jusqu'à qu'on fasse valoir ses droits".

Par Abdallah Soidri, publié le 29/11/2018

Copié

Pour vous :