Les ultras du TFC refusent la proposition de remboursement des abonnements

Les supporters toulousains réclament autre chose que de l'argent.

Après une 8e défaite consécutive et des incidents en tribunes avec une partie des ultras, le président du TFC Olivier Sadran avait proposé ce samedi, après la rencontre face à Reims, de rembourser la moitié des abonnements pour les supporters mécontents. Une des raisons invoquées est la faiblesse du spectacle proposée, "pas digne d'être payé" selon l'homme fort du club. Mais cette option n'est pas du goût des principaux concernés.

Publicité

Dans un communiqué, les Indians Tolosa expriment leur refus catégorique de se faire rembourser leur abonnement, car il est "inconcevable [pour eux] de lâcher prise à mi-saison". "Nous étions présents en National, (...) nous sommes toujours présents aujourd'hui malgré les années de galère, et surtout (...) nous serons encore présents les saisons à venir même si celles-ci devaient se jouer à un niveau inférieur", explique le groupe ultra.

Pour eux, la proposition de Sadran est une manière de botter en touche, et de ne pas s'attaquer au vrai problème du TFC, à savoir opérer "un profond changement au sein de la direction".

Par Abdallah Soidri, publié le 18/12/2019

Pour vous :