À 10 ans, cette Libérienne au talent prometteur rêve de jouer pour le Real Madrid

Son parcours est aussi touchant qu'impressionnant, et sa carrière ne fait que commencer...

En Afrique comme partout dans le monde, une partie de la population pense que les femmes n’ont pas leur place dans le sport et notamment dans le foot. Combattant vigoureusement ces préjugés, celles qui estiment avoir une chance dans cette industrie se battent pour devenir des athlètes.

Du haut de ses 10 ans, la Libérienne Jessica Quachie fait partie de celles qui tentent de changer les choses en jouant au football.

Publicité

Née à West Point, le plus gros ghetto du Libéria, elle n'a que six ans quand elle commence à jouer. Très vite, elle est repérée par l’académie de football Monrovia pendant un match de rue avec les enfants du quartier.

(Photo: Monrovia Football Academy)

Rapidement devenue une véritable star locale, elle ne se préoccupe pas du fait que la majorité de ses camarades sont des garçons. Dans un entretien avec la BBC, elle explique même que le fait de s’entraîner avec eux "lui donne de l’énergie". En plus des tournois auxquels elle participe au Libéria, elle évolue aussi dans des compétitions internationales, comme celle d’Abidjan, sous le regard attentif d’agents de 11 clubs européens.

Publicité

Pour le moment, l’interdiction des transferts internationaux des joueurs de moins de 18 ans instaurée par la FIFA l’empêche de rejoindre une équipe étrangère. Jessica Quachie a cependant eu l'opportunité de montrer ce qu’elle sait faire à des agents de Manchester United et de l’AS Monaco.

Grâce au cursus qu’elle suit au sein de l’Académie, Jessica Quachie a pu apprendre à lire, tout en s’entraînant pour devenir une excellente joueuse. Déterminée à prouver que les femmes peuvent être de grandes athlètes, elle a déjà choisi son club de prédilection : le Real Madrid.

(Photo: Monrovia Football Academy)

Publicité

Avec autant de talent et d'énergie, rien ne pourra l'empêcher de réaliser son rêve.

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Prince Jacon, publié le 15/01/2018

Copié

Pour vous :