En 2018, Snapchat permet donc de recruter des joueurs à la toute fin du mercato

Parce qu'il jouait extrêmement peu avec Newcastle, Aleksandar Mitrovic cherchait un nouveau club cet hiver. Le dernier jour du mercato, il devait même signer à Anderlecht, et alors que son compatriote Slavisa Jokanovic, coach de Fulham, lui demandait s'il était dispo pour rejoindre Londres, Mitrovic lui répond : "Je vais à Anderlecht donc tu peux chercher un autre attaquant"

Finalement, le transfert capote dans la soirée. Vers 22h, un peu dégouté, comme il l'a raconté lui-même au Times, il se met à échanger sur Snap avec celui qui l'avait contacté plus tôt dans la journée, Jokanovic. "Comment vas-tu ?" lui demande le joueur. Le coach lui répond sur le ton de l'humour qu'il attend que son transfert capote avec Anderlecht. 

Publicité

"C'est ton jour de chance. L'accord est annulé" répond du tac-au-tac Mitrovic. Après s'être mis rapidement d'accord avec son club puis avoir trouvé un médecin à 23h, l'accord entre Mitrovic et Fulham est signé à 23h45. Merci Snapchat pour cette formidable histoire. 

Publicité

Par Lucie Bacon, publié le 08/02/2018

Copié

Pour vous :