Après 18 mois et 500 heures de travail, un Anglais a reconstitué le stade de son club avec... des allumettes

Il s'appelle Chris Jepson et n'est pas un fan comme les autres. 

Du haut de ses 71 ans, Chris est un nostalgique du football. Amoureux de Wolverhampton depuis toujours, il a décidé de rendre hommage au Molineux, l'ancien stade du club dans les années 1950 et 1960... et pas de n'importe quelle manière. 

En effet, il a réalisé une reconstitution de ce stade entièrement en allumettes. Si on ignore combien il en a utilisées, on sait qu'il a passé plus de 18 mois dessus, lors desquels 500 heures de travail ont été nécessaires pour arriver à son objectif. 

Publicité

Un travail de titan qui rend fier Chris, comme il l'a déclaré sur le site Express&Star

"J'ai toujours aimé l'ancien stade de Wolverhampton. Il me fascinait, il était unique. Je suis très fier de mon travail, les personnes qui ont connu ce stade me disent qu'il est très ressemblant."

Publicité

Et forcément, cette histoire nous rappelle cette formidable séquence du film Le Dîner de Con, dans lequel Jacques Villeret, paix à son âme, nous livrait une performance incroyable : 

Par Julien Choquet, publié le 06/04/2018

Copié

Pour vous :