Colombia’s Juan David Traslavina (L) and Camilo Andres Molina (R) vie for the ball with Argentina’s Facundo Rojas during a Dwarf Copa America football match at Ferro Carril Oeste Club in Buenos Aires, on October 25, 2018. – A Copa America tournament for short size men started Thursday in Argentina, aimed at stimulating integration and overcoming prejudices, and supported by Argentine football star Lionel Messi. (Photo by EITAN ABRAMOVICH / AFP)

La première Copa America réservée aux nains vient d'être lancée

Une belle avancée. 

Ce jeudi 25 octobre, en Argentine, a été donné le coup d'envoi de la première Copa America réservée aux nains. Pour ses débuts historiques, 10 équipes participent au tournoi : le Chili, la Colombie, l'Argentine, le Brésil, les États-Unis, le Canada, le Paraguay, le Pérou, la Bolivie et le Maroc, invité extra-continental de cette compétition. 

Les Brésiliens Juan David Traslavina (à gauche) et Camilo Andres Molina (à droite) en duel avec l'Argentin Facundo Rojas pendant la Copa America, à Buenos Aires (EITAN ABRAMOVICH / AFP)

Publicité

Cette compétition est une véritable avancée pour l'intégration de ces personnes de petites tailles, trop souvent victimes de discriminations, comme l'a déclaré Facundo Rojas, le capitaine de la sélection argentine, à l'AFP :

"Nous faisons partie des catégories les plus discriminées au monde. Nous avons réussi à changer cela, à montrer de quoi nous sommes capables et à être prêts à jouer au football, à travailler et à étudier. Il y a de nombreuses années, nous n'avions jamais rêvé de jouer un match de football officiel un jour, c'est donc très important pour nous."

Au niveau des règles, elles diffèrent bien sûr du football plus traditionnel. La compétition se joue sur des terrains de futsal, dans des stades fermés, chaque équipe étant composée de sept joueurs. Les buts sont également plus petits : 1,70 mètre de haut sur 2 mètres de large, contre 7,32 mètres sur 2,44 mètres pour le football à onze. 

Publicité

Et cette Copa America commence à faire parler d'elle, si bien qu'un quintuple Ballon d'Or a en a même parlée à l'un des joueurs de l'équipe argentine, Diego Serpentini : 

"J'ai pu rencontrer Lionel Messi, et il m'a dit qu'il avait entendu parler de nous de manière positive. Si lui en a parlé, c'est parce que le projet a reçu un large écho."

Publicité

En espérant que cette compétition ne soit qu'un début pour les footballeurs nains. 

Avec AFP. 

Par Julien Choquet, publié le 26/10/2018

Copié

Pour vous :