En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Vidéo : Jermain Defoe rend un nouvel hommage à son "meilleur ami" Bradley Lowery

Depuis le décès de Bradley Lovery le mois dernier, la planète football pleure toujours la perte de son célèbre supporter, devenu un symbole de la lutte infantile contre la maladie. Mais s'il y en a un qui est toujours inconsolable, c'est Jermain Defoe, l'ex-attaquant de Sunderland, dont Bradley était fan, et avec qui il a noué une relation très étroite.

Dans une interview parue sur la BBC et qui sera diffusée intégralement demain sur la chaîne anglaise à l'occasion de la reprise de la Premier League, celui qui évolue aujourd'hui à Bournemouth a une nouvelle fois évoqué son immense peine d'avoir perdu celui qu'il considère toujours comme "son meilleur ami".

Il s'est également souvenu de la rencontre entre l'Angleterre et la Lituanie, le 26 mars dernier à Wembley, et durant laquelle il est rentré sur la pelouse avec le petit fan des Black Cats :

"Il était mon meilleur ami. C'était sincère. Il aimait le football. Il m'aimait. Je l'aimais. Je voyais dans ses yeux que c'était sincère. Je n'aurais pu pas lui donner autre chose que mon amitié. J'ai eu sa mère en Facetime hier soir. C'est évidemment dur pour eux, mais c'est sympa de rester en contact.

Quand il était en fin de vie et qu'il souffrait vraiment beaucoup, il était dans son lit et ne bougeait pas. Et quand je rentrais dans sa chambre, il sautait pourtant dans mes bras, alors que sa mère me disait "il n'a pas bougé de la journée". Pour moi, à chaque fois que je le voyais, c'était un sentiment spécial.

Contre la Lituanie, je me souviens du moment dans le tunnel en entrant dans le stade. Je l'ai pris dans mes bras sur la pelouse en chantant l'hymne national. C'était spécial. Pour moi, c'est l'un des meilleurs moments de ma carrière, d'autant plus que je faisais alors mon retour en équipe nationale et j'ai marqué ce soir-là."

Defoe se remémore ainsi les meilleurs moments passés avec Bradley, et nul doute que la tristesse qui l'entoure depuis son décès est grande. Les initiatives en son honneur sont par ailleurs toujours aussi nombreuses, puisqu'Everton avait annoncé qu'un match de charité en sa mémoire sera organisé à Goodison Park, le 3 septembre prochain.

Mes doigts se baladent sur le clavier comme un ballon dans les pieds de Bouna Sarr.