En Irak, après près de 30 ans d'interdiction, le premier match officiel a lieu aujourd'hui à 17h

Il y a quelques jours, on apprenait qu'après une longue interdiction d'une trentaine d'années, des matches officiels pourront de nouveaux être organisés en Irak, dans 3 villes. C'était la FIFA qui, par la voix de son président Gianni Infantino, avait annoncé avoir levé cette interdiction liée à des raisons de sécurité. En effet, l'Irak n'accueillait plus de match officiel depuis l'invasion du Koweït, en 1990.

Et ce mardi 10 avril, le premier match officiel va être rejoué en Irak. Il s'agit d'un match de poule de la Coupe de l'AFC, entre le club d'Al-Zawraa, basé à Bagdad, et celui d'Al-Ahed, basé à Beyrouth, au Liban. La rencontre aura lieu à Karbala, une des trois villes pour l'instant autorisées par la FIFA à recevoir ces matches officiels, avec Erbil et Bassorah.

À l'AFP, Abdel Rahman Rashid, l'entraîneur d'Al-Zawraa, a déclaré :

"Nous avons attendu ce genre de match depuis tellement longtemps. Nous aurons l'avantage d'être à la maison, devant notre public, et ça influera forcément sur le moral de mes joueurs." 

Des fans irakiens lors de la victoire de leur pays face au Koweit, fin février dernier (AFP PHOTO / HAIDAR MOHAMMED ALI)

L'Irak, où les clubs avaient été obligés de s'exiler ces dernières années pour disputer des compétitions officielles, avait salué en mars la décision de la FIFA. Dans un communiqué, relayé notamment par l'AFP, l'IFA avait déclaré qu'il s'agissait là d'une "occasion historique" : "Le moment est arrivé, après des décennies d'attente et d'amertume (...) Cette décision remet notre sport sur les rails." 

Que des N'Golo Kanté dans ma team.