C'est officiel : David Beckham pourra construire le stade de sa future équipe à Miami

Un nom, un logo : ne manquait plus que le stade.

C'est désormais chose faite pour l'Inter Miami, le club détenu par David Beckham. À l'occasion du vote des midterms aux États-Unis, les électeurs devaient élire les membres du Congrès, mais pas que. En effet, ils étaient aussi invités à se prononcer sur des sujets locaux.

Pour les habitants de Miami, l'un des référendums portait sur la construction du stade de leur futur franchise de soccer football. Et à 60%, ils se sont exprimés en faveur de ce projet. C'était la dernière étape à valider puisque la mairie, à qui appartient le terrain de golf sur lequel sera construit la future enceinte, avait déjà donné son accord.

Ce nouveau stade nommé Miami Freedom Park devrait comprendre :

  • Un stade de 25 000 places
  • Un espace de 600 000 mètres carrés, avec des restaurants et des boutiques
  • Un espace de 400 000 mètres carrés, dédié à des bureaux 
  • 3 750 places de parking
  • 750 chambres d'hôtel 
  • 110 hectares d'espaces vert 

Pas de ruches prévues dans cette nouvelle enceinte, mais cela ne devrait pas être rédhibitoire pour en faire un formidable outil à la sauce américaine.

It's all in the game