Pour le choix du prochain sélectionneur, la Fédération anglaise s'engage à rencontrer des candidats issus des minorités ethniques

La Fédération anglaise a annoncé ce mardi qu'elle allait s'engager dans la promotion de la diversité dans le foot, en s'inspirant de la "Rooney Rule" appliquée en NFL. 

En 2003, Dan Rooney devient président du comité de la diversité en NFL et ne tarde pas à faire parler (positivement) de lui. Afin de développer l'égalité des chances, il crée la "Rooney Rule" qui oblige les clubs, lorsqu'ils recherchent un nouveau coach, à rencontrer des candidats issus d'une minorité ethnique. 

Ce mardi, le président de la Fédération anglaise de football (FA) a annoncé l'application d'une mesure similaire pour le poste de sélectionneur. Après le mandat de Gareth Southgate, qui se termine en 2020, la FA s'est engagée à rencontrer au moins "un candidat noir, asiatique ou d'une minorité ethnique" pour pourvoir ce poste. 

Cette décision vient après le scandale qui a secoué la Fédération anglaise il y a quelques mois. En octobre dernier, l'entraîneur de l'équipe féminine Mark Sampson avait été viré après des plaintes de deux joueuses noires, Eniola Aluko et Drew Spence, qui avaient rapporté des propos racistes de leur coach. 

Paul Pogba est le meilleur joueur du monde.