En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Roméo Elvis : "Le meilleur emblème de Liverpool, c'est Steven Gerrard, et ça sera toujours lui"

De passage chez Konbini, Roméo Elvis s'est posé dans notre studio pour parler sandwich, mais aussi un peu football.

Le rappeur belge est un gros fan de Liverpool, et il fallait qu'on lui pose quelques questions sur le sujet. Comme toutes ses réponses ne tenaient pas forcément dans notre format vidéo "Tifosi", on a décidé de retranscrire ici l'intégralité de l'échange que nous avons eu ensemble. 

Football Stories | Pourquoi Liverpool ? 

Roméo Elvis | Parce que quand ils ont gagné la finale en 2005, à Istanbul, je regardais le match avec mon père. Je n'avais pas de club favori à l'époque. Ils étaient menés 3-0 et mon père m'a dit : "C'est la mi-temps, va dormir", j'étais encore jeune. Quand le lendemain matin, je me suis réveillé pour aller à l'école, j'ai demandé le score à mon père. Il m'a dit : "Tu ne vas jamais me croire, Liverpool a gagné. C'est les Anglais, ils lâchent jamais l'affaire, ça c'est le foot à l'anglaise". Et je suis tombé amoureux du club ce jour-là, en me disant "putain ça existe un club comme ça qui peut remonter 3 goals en une mi-temps et après gagner aux tirs au but, avec la pression ?". Les gardiens faisaient des trucs incroyables avec les joueurs (il mime des mouvements de droite à gauche), ils leur mettaient la méga pression, enfin bref, incroyable match, et je suis tombé fou amoureux du club.

"Coutinho ne pouvait pas rester éternellement à Liverpool, c'était trop beau pour le club"

Qu'est-ce que tu as ressenti, cet hiver, quand tu as su pour le départ de Coutinho au Barça ? 

J'étais totalement... prêt à ça d'une certaine manière. C'était une mauvaise nouvelle, mais c'est comme la calvitie pour quelqu'un qui sait qu'il va l'avoir. Il ne pouvait pas rester éternellement à Liverpool, il ne pouvait pas briller autant, c'était trop beau pour le club. Je le savais, mais ça m'a fait maaaaal. Par contre je préfère le Barça que le Real, ça m'aurait plus mal qu'il parte à Madrid.

En ce moment, le véritable joyau de Liverpool c'est Salah, à quel artiste le comparerais-tu ? 

C'est une question rigolote, car j'ai rencontré pour un clip William Lebghil, c'est un acteur français qui a fait Soda à l'époque, mais qui est connu aussi pour ce qu'il fait maintenant dans le cinéma. Et il est fan de Liverpool aussi. C'est comme ça que j'ai commencé à parler avec lui, j'ai vu qu'il était allé voir un match à Anfield, et je lui ai dit "putain, t'es fan de Liverpool" sur Insta. On a commencé à parler, on est devenu potes, et il ressemble à fond à Salah ! On lui a dit quand il était à Anfield ! Il a aussi des maillots chez lui, bref, on s'envoie des photos, on s'échange des trucs, j'ai fait une accroche dans le cinoche grâce à Liverpool quand même ! 

Est-ce que tu as une anecdote de supporter à nous raconter  ?

Il y a deux anecdotes, à chaque fois c'est une défaite des Diables Rouges. On a commencé un concert pendant le quart de finale Belgique-Argentine, en 2014. La Belgique prend un goal dès le début, et y a un mec qui nous dit avant qu'on commence "Les gars, la Belgique a pris un goal". Il a vraiment dit ça avant qu'on commence le concert, moi j'ai fait tout le concert vener en pensant à aller vite, en plus on n'avait pas trop la 4G à l'époque, donc il n'y avait pas de résultats en direct, il fallait vraiment expédier le concert. Après on a couru dans les loges, il y avait une télé, fin de match ridicule, on a perdu 1-0, c'était la grosse dose de stress.

"J'étais là à espérer que la Belgique n'égalise pas, ça me faisait mal... C'est un des trucs les plus horribles que j'aie pu vivre en foot"

Sinon une anecdote un peu plus intéressante, car c'était super nul là... En 2016, pendant un festival, j'ai dû jouer juste après le match Belgique-Pays de Galles (1-3). C'était aussi un quart de finale, et en gros je jouais sur une scène, et juste à coté il y avait un écran, donc tout le monde était en train de regarder le match. C'est un événement national en Belgique d'arriver en quart donc pratiquement tout le pays regardait la télé à ce moment-là, et en terme de synchronisation, si le match allait en prolongation, je commençais mon concert devant personne, car les gens allaient regarder la prolongation.

Donc moi j'étais devant ce match, à me dire qu'il fallait qu'un des deux gagne d'office, quoiqu'il arrive car pour moi, c'était un gros concert à l'époque, c'était Couleur Café, un gros festival en Belgique. Je me disais qu'il fallait que les gens viennent me voir sinon j'allais me taper la honte. Et là ça fait 1-0 pour la Belgique, sur un putain de but de Nainggolan, le goal de luxe là... En plus, je ne pouvais pas crier sinon j'allais casser ma voix, donc je faisais "ahhh ahhh", des petits bruits, et puis la Belgique prend un goal, un deuxième, et là ils se retrouvent à 2-1, et moi du coup je me dis : "C'est horrible mais ok tant mieux quoi, comme ça au moins le match est fini et les gens regardent les concerts après". J'étais là à espérer que la Belgique n'égalise pas, ça me faisait mal... C'est un des trucs les plus horribles que j'aie pu vivre en foot. Après ça j'ai foiré mon concert en plus, je suis rentré mal sur scène, j'ai mal vécu le truc, donc soirée abominable. 

Est-ce qu'il y a un Belge que tu aimerais voir à Liverpool  ?

Par kiff, je mets toujours Eden Hazard à Liverpool sur FIFA. Ça va trop bien. Il manque ce genre de joueur depuis que Coutinho est parti, il manque un petit joueur technique comme ça, donc ouais Hazard je crois...

@liverpoolfc @newbalancefrance

Une publication partagée par Roméo Elvis (@elvis.romeo) le

Et sur FIFA, justement, tu prends Liverpool ?

Ouais, je commence toujours avec Liverpool et je fais une carrière avec eux tout le truc. 

Tu as combien de maillots de Liverpool ?

Pas beaucoup. Le premier que j'ai acheté, c'était un faux en Turquie, avec un flocage de merde, un Gerrard tout pété, je crois que je l'ai encore, et puis j'ai des vestes. Ah si, j'ai un putain de maillot de gardien, longues manches, noir, je crois que c'est celui de l'année passée.

"Mario Balotelli, je pense qu'il n'aurait jamais dû porter un maillot de foot en Angleterre"

Quel joueur tu rêverais que Liverpool recrute ?

Franchement, je rêverais vraiment du retour de Coutinho en fait. Il était tellement bien là où il était. Un jour peut-être... 

Quel joueur n'aurait jamais dû porter le maillot de Liverpool selon toi ? 

(Il hésite) Bah Mario Balotelli, je pense qu'il n'aurait jamais dû porter un maillot de foot en Angleterre, c'est pas son style de jeu. D'ailleurs, je ne sais pas ce que c'est son style de jeu, c'est peut-être plus du foot italien, j'en sais rien. Après il a mis des goals et tout, mais c'est celui auquel je pense en premier. 

Tu sais qu'il n'a jamais fait une aussi belle saison que celle-ci, à Nice (il a déjà en mars égalé son record de buts TTC sur une saison, 21) ? 

Ah bah c'est le foot français qui lui va en fait ! Je savais même pas qu'il était à Nice. Eh ben grand bien lui fasse Mario  ! 

Quel est pour toi le joueur qui représente le mieux Liverpool, tu parlais par exemple de Gerrard et de son maillot... 

Le meilleur emblème de Liverpool, c'est Steven Gerrard, et ça sera toujours lui. Fidèle au club depuis toujours, très anglais, qui va de l'avant, l'âme du capitaine, des putains de frappes, BAAAAAM, des extérieurs du pied incroyables... Et puis je trouve que c'est un joueur comme Müller, Chevtchenko, c'est des gars hyper vrais, pas des mecs qui surjouent ou simulent, c'est vraiment des joueurs de foot quoi, ils sont là pour ça, ils aiment le beau jeu, et ils sont classes dans leur dégaine. 

Imagine que Liverpool te propose de faire un hymne pour le club, ça donnerait quoi ? 

Waaaaa... Ça serait un truc en UK Garage, en musique anglaise et tout. Et pour le coup, ça serait un truc que j'accepterais de faire. On m'avait proposé de faire l'hymne des Diables rouges à la base, je crois que j'étais le premier à qui on avait proposé en fait, et je n'ai pas accepté parce que c'était trop médiatisé pour ce que j'étais, alors qu'un Damso par exemple, il a la carrure pour faire ça (Finalement, après plusieurs polémique, Damso ne composera pas l'hymne de la Belgique, ndlr). L'hymne national des Diables rouges, ça aurait été difficile pour moi, par contre pour un club extérieur à la Belgique, je trouve que ça peut-être intéressant.

Relire -> Roméo Elvis : 'Je m’imaginais un rôle dans lequel j’étais le fils de David Beckham' 

Que des N'Golo Kanté dans ma team.