En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

L'OGC Nice a enfin retrouvé Jim, son supporter mystère venu de Bournemouth

C'est une petite histoire qui a secoué les réseaux sociaux récemment : mais qui est donc ce mystérieux supporter, apparu il y a deux semaines dans les tribunes de Bournemouth, avec le maillot niçois ? 

Le 30 septembre dernier, Bournemouth recevait Leicester au Vitality Stadium. Une rencontre sans réel intérêt sur la pelouse (le match s'étant terminé par un triste 0-0), mais qui a éveillé la curiosité de certains en tribunes. En effet, les caméras de SFR Sports ont capté l'image d'un fan de Bournemouth vêtu d'un maillot vintage... de l'OGC Nice.

Une scène insolite, qui a donné des idées au club niçois. En effet, l'OGC Nice est parti à sa recherche sur Twitter, afin de l'inviter à l'Allianz Riviera pour un match. 

"Pouvez-vous nous aider à trouver cet homme s'il vous plait ? Il recevra une invitation pour venir nous voir à l'Allianz Riviera"

Et après quatre jours de recherche, l'OGC Nice a reçu un joli coup de pouce : c'est le club de Bournemouth qui a trouvé ce fameux supporter, appelé Jim Attridge. 

"Nous l'avons trouvé ! On vous envoie plus de détails en DM..."

Du coup, le club niçois a réalisé une interview de ce supporter pas comme les autres, afin de comprendre pourquoi ce dernier allait au stade de Bournemouth vêtu d'un maillot niçois : 

"En 2002, je suis arrivé dans la région pour des raisons professionnelles. Je suis professeur, on m’a proposé un poste à l’Ecole Internationale de Monaco. J’ai accepté, mais avant d’aménager, je suis venu ici pendant quatre jours, pour savoir où est-ce que j’allais vivre. Mais Monaco, ce n’était pas pour moi. Tout le monde te regarde, c’est artificiel, c’était impossible que j’aille là-bas. Par contre Nice, c’est autre chose… Dès que je suis arrivé ici, j’ai su que j’allais m’y installer. L’ambiance, les couleurs, la chaleur : cette ville a une âme." 

Et bien entendu, Jim est allé dans les travées du Stade du Ray, l'ancien terrain de l'OGC Nice, et se souvient notamment d'un "0-0 terriblement ennuyeux, pendant lequel le public n’avait pas arrêter de chanter une seconde."  Une atmosphère rappelant les stades anglais, notamment le Vitality Stadium de Bournemouth, qui l'a fait tomber amoureux de ce club. Mais pas que : 

"Au-delà du foot, il y a une vraie connexion entre Bournemouth et Nice. Les deux villes ont des points communs, donnent sur la mer, possèdent des plages, aiment le ballon..."

Une belle histoire, que l'on espère voir se poursuivre dans les prochains mois, avec l'invitation de ce sacré Jim dans les tribunes de l'Allianz Riviera. 

Paul Pogba est le meilleur joueur du monde.