Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, 15e journée de L1

Quand on vous dit que rien ne vaut la Ligue 1... 

Après une grosse semaine européenne, la Ligue 1 était de retour. Après la victoire de Sainté face à Nantes (3-0) vendredi soir, Lyon se déplaçait à Lille. Et si les Lyonnais font plaisir à voir en première période, c'est pourtant bien les Lillois qui ouvrent le score contre le cours du jeu, grâce à Loïc Rémy. 

Les Lillois doublent même la mise à la demi-heure de jeu et Memphis se permet de louper un péno. Heureusement pour les Gones, Lopes sort une nouvelle fois un match de folie, et permet aux siens de ne pas en prendre d'autres. Traoré et Dembélé, eux, comblent en seconde période l'écart pour Lyon qui repart du Nord avec un seul point. 

Lors du magnifique multiplex Ligue 1 de samedi soir, le premier but arrive à... la 42e. Il est l'œuvre de Tielemans pour Monaco face à Montpellier. Sauf que cet avantage ne va pas durer tout le match : les Montpelliérains inscrivent deux buts en fin de match, pour le plus grand désarroi des supporters monégasques. 

À Marseille aussi les supporters sont au bout du rouleau, après leur nul (0-0) face à l'ogre rémois dimanche après-midi. Les pauvres...

Dimanche soir, les Parisiens se rendaient à Bordeaux. Sauf que plus que le jeu, c'est l'arbitrage qui fait parler, avec un but de Neymar qui met une heure à être validé et des pénalties non sifflés. 

Alors que Paris semblait une nouvelle fois tenir une victoire, à la 84e, Bordeaux égalise grâce à Cornelius. Premier nul de la saison pour le PSG. Quelle journée de L1... 

Que des N'Golo Kanté dans ma team.