En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial France-Espagne

Le match de Kylian Mbappé, le pénalty concédé par Laurent Koscielny et l'arbitrage vidéo : retour sur ce France-Espagne sur les réseaux sociaux.

Mardi soir, la France recevait l'Espagne au Stade de France, pour un match amical de gala. Petite surprise au coup d'envoi : le jeune Kylian Mbappé est titulaire. Du coup, tous les regards sont tournés vers lui et son duel avec Sergio Ramos, qui serait venu "juger si le joueur de l'ASM était assez fort pour jouer au Real Madrid" selon le média espagnol AS (lol).

Si Mbappé s'en sort plutôt bien pour sa première titularisation avec les Bleus, ce n'est pas le cas de tous. Les Bleus sont bougés par les Espagnols, mais vont néanmoins réussir à ouvrir le score grâce à Antoine Griezmann... avant que ce but ne soit finalement refusé par l'arbitrage vidéo, à cause d'un hors-jeu de Kurzawa.

Dans la foulée de ce but, l'Espagne obtient un pénalty après une faute incontestable de Koscielny dans la surface française. David Silva le transforme sans souci : l'Espagne prend les devants.

Bon, certains relèvent aussi la grossière erreur de Bakayoko sur le but, afin de dédouaner un peu le pauvre Lolo'.

Mais le véritable homme du match mardi soir, c'est bien l'arbitrage vidéo. Après le but refusé à Griezmann, la technologie fait de nouveau parler sur la réalisation de Deulofeu pour l'Espagne. Le joueur du Milan AC voit d'abord son but refusé par l'arbitre assistant pour une position de hors-jeu, avant que la vidéo ne le valide. YOLO.

La vidéo : un vrai problème pour les romantiques du football.

Et en plus, elle pose un autre problème d'un point de vue du règlement. On vous laisse sur cette question qui nous a presque empêché de dormir toute la nuit.

Paul Pogba est le meilleur joueur du monde. (Mattia Destro is a fraud)