En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de nos cookies afin de vous offrir une meilleure utilisation de ce site internet. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici.

Le Charlton Athletic devient le premier club à partager son nom avec une équipe LGBT

Depuis plusieurs mois, les clubs anglais et la Premier League s'activent pour soutenir la communauté LGBT.

Si l'an dernier Manchester United était devenu le premier club partenaire d'une association LGBT, le Charlton Atheltic est allé encore plus loin. En effet, le club de troisième division anglaise est devenu le premier à partager son nom avec une équipe de foot LGBT. 

Le club est fier de lancer le Charlton Invicta, la première équipe LGBT a être liée à un club professionnel

Autrefois appelée "Bexley Invicta", cette équipe porte désormais le nom de "Charlton Invicta", et partage quasiment tout avec le club londonien. En effet, les maillots sont désormais identiques, et le Charlton Invicta joue ses matches de championnat sur le terrain d'entraînement de l'équipe professionnelle. Une véritable avancée pour le football selon Gary Ginnaw, joueur et entraîneur de l'équipe, interrogé par le Guardian

"J'ai 34 ans, et je n'ai pas joué au football entre mes 18 et mes 31 ans. Je ne me sentais pas moi même. Je ne voulais pas vivre dans le mensonge avec mes coéquipiers, donc j'ai tout simplement évité ce milieu. J'aurais aimé connaître un club comme celui-là il y a 10 ans, qui accepte tout le monde. J'aurais sauté sur l'occasion." 

"Tout le monde." Les mots sont bien choisis. En effet, le Charlton Invicta n'est pas uniquement composé de joueurs gays. Seulement un tiers des joueurs de l'équipe le sont, le but étant "d'être ouvert à tous", et de créer une vraie mixité. Nick Coveney, joueur de l'équipe, relève également dans les colonnes du Guardian l'importance de regrouper tout ce monde dans le même vestiaire, pour réduire les clivages : 

"C'est très intéressant d'être en relation avec un gay passionné par le foot. On se rend compte qu'il existe aussi des préjugés de la part de la communauté gay sur ce monde du ballon rond. La plupart crachent sur le football, parce qu'ils savent que l'homophobie y est importante, et que certains ont vécu une très mauvaise expérience." 

Très fier des gars aujourd'hui ! En avant, on vise les sommets !

Car oui : en 2017, l'homophobie est toujours présente dans le monde du foot. Selon une étude de 2016 du comité du sport et de la culture britannique, 72% des fans ont déjà entendu des insultes homophobes pendant un match, et 8% d'entre eux ne regarderaient plus les matches de leurs équipes si elles signaient un joueur gay. Un combat de chaque instant pour Michael Seeraj, responsable de l'égalité et de la diversité du quartier de Charlton, qui s'est lui aussi confié au Guardian

"L'homophobie est un problème important du football. Nous voulions fournir une structure professionnelle et des possibilités pour les joueurs LGBT, mais aussi regarder ce que nous pouvions faire dans un cadre plus large pour la lutte contre l'homophobie."

En 2017, le Charlton Athletic est donc devenu le premier club à partager son nom avec une équipe LGBT. Une belle action, qui ne doit pas rester isolée et entraîner d'autres clubs à rejoindre cette cause, afin de débrider les esprits sur le sort des membres LGBT dans le monde du foot. 

Paul Pogba est le meilleur joueur du monde.