Après le Ballon d'Or 2018, découvrez les perles du vote

Il y en a quand même un qui a réussi à mettre Benzema premier.

Ce lundi, Luka Modric a reçu le Ballon d'Or 2018, après plusieurs mois d'un long suspense. Mais maintenant qu'on connaît le nom du vainqueur, il est bon de s'intéresser aux détails des votes qui ont couronné le Croate. Et quand on se penche sur les choix des 180 journalistes, on découvre de sacrées perles.

Pour commencer, la palme d'or. Ex-aequo pour les journalistes de la République centrafricaine et de Saint-Kitts-et-Nevis dont les tops 5 respectifs laissent sans voix. Il n'y a absolument rien qui va.

c

Dans la même veine, on retrouve la décision du journaliste grenadien de placer Agüero en première position, et celle de son confrère bolivien de mettre Suarez à la même place. Mais ils ont fait moins fort que le journaliste kirghize qui a mis sans pression le gardien belge Thibaut Courtois au sommet de son classement.

Parmi les autres perles de ce vote pour le Ballon d'Or 2018, la présence de joueurs comme Pogba (deux fois : Lesotho et Sri Lanka), Marcelo (Finlande), Godin (Népal), Oblak (Slovénie) ou encore Bale (Togo). Pourquoi pas après tout.

Enfin, il faut souligner le drôle de vote du journaliste uruguayen qui a placé en numéro 1 notre Français Antoine Griezmann, devant Modric, Ronaldo et... Cavani. Sûrement une récompense parce qu'il n'a pas célébré son but contre "son pays de cœur" à la Coupe du monde.

It's all in the game