J'ai testé Football Manager 2019, et j'ai du mal à m'en séparer

Toi-même tu sais

"Oh non, pas encore". Cette phrase, tu as l'habitude de la prononcer chaque année avant d'entamer le mois le plus nul, à savoir celui de novembre. Ce mois où tu ne sais pas trop quelle saison on est, et à quelle heure il fera nuit. Sans oublier les jours fériés qui tombent toujours un week-end. Subsiste néanmoins un petit éclat de bonheur : la sortie de Football Manager 2019, l'un des rares jeux qui réussit à se sublimer chaque année.

Fort de mes trois victoires consécutives en Coupe des Champions (le nom de la Ligue des Champions dans FM, ndlr) avec l'AS Roma dans le dernier opus, je m'attaque donc à celui-ci, en espérant pouvoir reconduire cet exploit.

Une question à la fois svp

Je vais commencer par la seule chose qui me titille dans FM19, à savoir le nouveau design des conférences de presse, beaucoup plus énorme que sur le 18 (il prend tout l'écran alors qu'avant ça se trouvait dans la boîte de réception). Je vous laisse juger par vous-mêmes : 

Voilà, c'était la seule chose qui m'a déplu. Passons maintenant à toutes les nouvelles fonctionnalités géniales qui m'ont marqué. Je précise que ce ne sont peut-être pas les plus importantes, mais celles pour lesquelles je me suis dit "wow, c'est sympa ça".

Vous allez faire 5 tours de terrain à 10h et des frappes à 16h

Assurément la meilleure nouveauté : les entraînements doivent désormais être gérés d'une main de maître. Il te faudra choisir les thèmes travaillés chaque jour, mais surtout chaque demi-journée. Au menu : travail offensif avec ou sans ballon, endurance, activités de groupe et bien plus encore. Bien entendu, tu pourras aussi voir l'impact de chaque entraînement sur ton équipe. Royal.

D'ailleurs, terminés les mauvais élèves ! Les joueurs ont maintenant une note hebdomadaire de leurs performances à l'entraînement. 

Dis-moi qui est ton entraîneur préféré et je te dirai comment jouer

Il n'y a pas que le secteur de l'entraînement qui a eu la chance d'être grandement amélioré : il y a aussi celui de la tactique. À ce niveau là, il y en a pour tous les goûts. Tu es fasciné par le jeu de Pascal Dupraz, tu pourras choisir la fonctionnalité "Bétonnez en défense". Tu es plutôt football champagne comme Jean-Marc Furlan, tu pourras inculquer à tes joueurs un "Tiki-taka vertical" aux petits oignons. Et pas de panique, si tu es fan de Mourinho, tu pourras bien entendu "Créer ta propre tactique" et faire n'importe quoi.

Ce but à la 90e ne comptera pas, désolé

Il est en place dans la vraie vie, alors il l'est aussi dans Football Manager. Je parle bien entendu du VAR, qui fait sa grosse entrée et saura se faire remarquer. Certes, le concept qu'un arbitre virtuel réussisse à se tromper est particulier, mais ça a au moins le mérite d'être au plus proche de la réalité. En espérant que tu ne casses pas ton ordi sous la pression de lire "l'arbitre va consulter le VAR" en pleine finale de Coupe du Monde.

Fais-toi respecter

Tu viens de casser la tirelire pour un jeune crack qui peine à se faire respecter au sein du vestiaire ? Tu en as marre que personne ne lui fasse de passes sur le terrain ? Pas de panique, tu peux maintenant l'envoyer suivre une "formation en leadership", pour ensuite te retrouver avec un vrai gladiateur en devenir.

Mais encore ?

Pas besoin de te faire un dessin, c'est une nouvelle édition bien réussie par nos amis de Sports Interactive, riche en améliorations. J'ai pris la peine de me concentrer sur celles qui me plaisaient le plus, mais il est bon de saluer la fraîcheur de l'interface, le réalisme amélioré du système de scouting et aussi enfin la licence pour la Bundesliga ! Ja !

Le seul point négatif comme toujours, c'est l'impact sur ta vie sociale. 

J'aime beaucoup Mattia Destro.