Petite histoire du plus gros carton de cette Coupe du Monde pour l'instant : la collection du Nigeria

Nike s'est retrouvé en rupture de stock quelques minutes seulement après le début de la vente.

Alors que l’excitation générale autour de la Coupe du Monde commence à se faire sentir, la collection créée par Nike pour l’équipe du Nigeria fait parler d'elle, au point que trois millions de maillots ont été pré-commandés à une vitesse record.

A post shared by Tiwa Savage (@tiwasavage) on

Porté par une campagne publicitaire efficace et des couleurs aussi patriotiques que tendances, le maillot nigérian est omniprésent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines, alors qu'il n’a été mis en vente qu’à partir du 1er juin.

Baptisée For Naija (Pour Naija, un mot d’argot pour évoquer le Nigeria), cette collection se compose d’un jogging, de plusieurs vestes, de vêtements techniques pour l’entraînement, de sweats, de maillots, mais aussi de bobs, de sacs en bandoulières ou de baskets. Au-delà de son esthétique originale, cette panoplie du mondial reflète également tout un état d’esprit. Elle transcende ainsi tout ce qui a été fait jusqu’à présent, toutes nations confondues, en devenant un véritable marqueur de tendances.

Depuis qu’elle a été dévoilée, des influenceurs comme Naomi Campbell herself s’en sont emparés sur Instagram, s’appropriant des pièces en les intégrant à leur tenue de ville, preuve d’un phénomène de convergence entre l’univers du football et celui de la mode. Il faut dire qu’en dehors du maillot lui-même, toute la collection est une ode au streetwear, marquée par l’influence culturelle nigériane, comme on peut le voir sur le jogging avec son imprimé Ankara, le wax traditionnel du pays. Et comme les bobs et les besaces sont très à la mode en ce moment, ils peuvent même séduire celles et ceux qui ne sont pas passionnés de football.

A post shared by Bolanle Olukanni (@bolanle) on

Pour concevoir cette collection, Nike s’est adressé à des stylistes nigérians afin de s’imprégner de leur style, et le résultat est bluffant. D’autant plus que la marque a su faire appel à des influenceurs comme Skepta, Not3s, Wizkid, Julie Adenuga et d’autres pour sa campagne de publicité, ce qui a participé au succès phénoménal de leurs créations, à commencer par les maillots, en rupture de stock quelques minutes seulement après leur mise en vente.

A post shared by @tiaraina_ on

Mauvaise nouvelle : Nike n’a pas prévu de renouveler ses stocks pour le moment, alors que la Coupe du Monde approche, et que la tendance ne risque pas de s’essouffler.

A post shared by Ebuka Obi-Uchendu (@ebuka) on

A post shared by Noble Igwe (@noble_igwe) on

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Evil dictator of taste