Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial France-Uruguay

Les énormes matches de Pogba et Kanté, les buts de Varane et Griezmann et les compétences du Castagne FC : ça méritait bien un grand n'importe quoi des réseaux sociaux. 

Le match commence dans une excellente ambiance qui nous rappelle quelque chose... 

Une nouvelle fois, un Français brille dès le début des débats : il a 19 ans et s'appelle Kylian Mbappé. 

Un peu plus en-dedans : Antoine Griezmann. Ce qu'on ne sait pas, c'est qu'il est en train d'accumuler de la force.

Alors que c'était sa nationalité (il est argentin) qui faisait parler avant le match, pendant la rencontre, ce sont les cheveux de l'arbitre qui attirent tous les regards.

Il y en a un qui avait senti un truc... 

Bingo : sur un coup franc de Griezmann, Varane ouvre le score. 

Sinon, on a trouvé un moyen de se doper, c'est tout à fait naturel... 

... et les effets sont immédiats : 

Après la mi-temps, les Français continuent de montrer d'excellentes choses pour tenter de faire le break. On assiste encore à une masterclass de Kanté... 

... un sacré match de Pavard... 

... mais aussi de Pogba, monstrueux dans tous les domaines de jeu. 

Un Paul Pogba par ailleurs titulaire au Castagne FC, avec Coco Tolisso, qui avait montré la couleur de son état d'esprit dès les hymnes. 

Et alors que sa première période en avait énervé plus d'un, Griezmann double la mise pour la France, sur un but pas hyper génial (on prend quand même, bien évidemment) qu'il ne préfère pas célébrer. Avec une passe dé et un but, Grizou est élu homme du match. 

Fait marquant du match : l'entrée du nouveau patron d'un club anglais. 

Score final : 2-0. La France file en demie où elle affrontera soit la Belgique, soit le Brésil. 

Que des N'Golo Kanté dans ma team.