Deux intelligences artificielles ont simulé la Coupe du Monde et à la fin c'est l'Allemagne qui gagne

Toujours l'Allemagne.

Si vous n'avez toujours pas choisi votre vainqueur pour la Coupe du Monde ou que vous hésitez encore, on a peut-être ce qu'il vous faut pour vous aider à faire votre choix. Deux intelligences artificielles ont simulé la compétition, avec deux modèles de prédiction différents. Et à la fin, le résultat est toujours le même : l'Allemagne soulève le trophée.

La première intelligence artificielle, créée par Louis Rosenberg, s'inspire du modèle des essaims d'abeilles pour déterminer l'issue de la compétition, peut-on lire sur Inverse. Intitulée "Unanimous IA" ("Unanime" en français, ndlr), elle modélise la décision de plusieurs essaims de supporters sur les différents matches du tournoi. Et les résultats indiquent que l'Allemagne est l'équipe qui est la plus citée pour ajouter une nouvelle étoile sur son maillot.

© Inverse

L'autre intelligence artificielle est développée par Andreas Groll et ses collègues de l'IUT de Dortmund, apprend-on sur le site de Technology Review. Elle s'appuie sur énormément de facteurs comme l'indice FIFA, le nombre de joueurs ayant joué en Ligue des Champions ou la structure du tournoi. Sur ce dernier point, l'intelligence artificielle met l'Espagne en favori en début de tournoi. Mais si l'Allemagne arrive à se hisser jusqu'en quarts de finale, elle devient la nation favorite pour soulever le trophée.

© Technology Review

Sinon, si cela ne vous a pas aidé à y voir plus clair, l'intuition et le hasard ça marche aussi.

It's all in the game