Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Naples-PSG

Après avoir réussi à faire marquer Bernat, Kylian Mbappé sera bien élu Ballon d'or. 

Coup de tonnerre dans la poule du PSG ce mardi soir : Liverpool, premier du groupe, perd 2-0 sur la pelouse de Belgrade, dernier. Une aubaine pour les Parisiens qui ont clairement un coup à jouer. 

Et le PSG entre sur le terrain avec d'autres ambitions que deux semaines plus tôt, au Parc, face à la même équipe. S'ils posent bien le pied sur le ballon, les Parisiens auraient même pu ouvrir le score au quart d'heure de jeu, mais Meunier a clairement paniqué : 

À noter la première mi-temps complètement folle de Neymar. 

Finalement, c'est... Juan Bernat qui ouvre le score, après un travail magnifique de Kylian Mbappé. 

Le début de la seconde période est complètement fou, avec une multitude d'occasions pour Naples en un quart d'heure, et un Buffon impérial dans le but parisien. 

En défense, Kehrer fait lui aussi du bon boulot...

Tandis qu'en face, c'est Koulibaly qui une nouvelle fois impressionne.

Mais finalement, le PSG craque, et concède un pénalty peu après l'heure de jeu, après un mauvais contrôle de Thiago Silva qui profite à Callejón alors fauché par Buffon. 

Et ce pénalty donne droit à des débats enflammés sur Twitter : y avait-il hors-jeu de Callejón après le contrôle raté de Silva ? Plus largement, l'arbitre a-t-il été influencé ? Les Parisiens en sont persuadés. 

Fin du match : 1-1. Les Parisiens sont toujours 3e de leur groupe et ne devront pas se louper face à Liverpool à la maison dans trois semaines. 

Que des N'Golo Kanté dans ma team.