Mes doigts se baladent sur le clavier comme un ballon dans les pieds de Bouna Sarr.